Synthé-modulaire

Quelques lamas, sur la cordillère des ondes
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 MakeNoise - DPO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
440hz
Lama-teur
avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 29/07/2012
Localisation : Liège

MessageSujet: MakeNoise - DPO   Mar 8 Jan - 11:07

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
1. Titre de la fiche
MakeNoise DPO

2. Présentation générale
2.1 Introduction

L’acronyme DPO, selon le site de Makenoise, est “Dual Primary Oscillator”, bien que sur certains sites de revendeurs, ou sur les videos de Youtube référencées par le site officiel de Makenoise, il est parfois annoncé comme “Dual Prismatic Oscillator”. Pour un petit délire sur la notion de prisme, se référer à la fin de cet article.

Il possède deux VCO : VCO A et VCO B.

Selon le manuel, le DPO introduit, par l’intermédiaire de son bus de modulation ainsi que du “Timbre shaping”, une forme de synthèse additive, qui ne fut présente, en tous cas à l’époque des premiers synthétiseurs, que sur le Buchla 259 et dans les “Buchla Easel Timbre circuits”.

Le DPO également permet une modulation de fréquence réciproque des deux VCO (le VCO A peut moduler le VCO B et vice-versa).

Le DPO a été introduit sur le marché vers mi-2012.

2.2 Principe
Le DPO est un double oscillateur analogique (VCO A et VCO B), qui permet de la FM circulaire et du waveshaping par l’intermédiaire d’un routage interne au module. En gros “certaines choses” du VCO A influencent le VCO B, et vice-versa. Ce qui rapidement mène à des sons très “noisy” si l’on pousse les potentiomètres loin dans leur course.

Le DPO utilise des vactrols au niveau du gain de certaines entrées CV, ce qui permet, dixit le manuel, une réponse “lente et organique” à des signaux d’entrée.

Voyons plus en détails comment interagissent les deux VCO.

Le VCO A peut :
- Produire des ondes en Triangle, Pulse, Sinus (fréquence switchable en LFO par l’intermédiaire d’un petit bouton, les sorties en question vont alors descendre très bas en fréquence - jusque 0.1 Hz)
- Faire de la FM (linéaire, exponentielle) dépendante du sinus du VCO B (résultat sur les 3 sorties du VCO A). La quantité de globale FM est régie par l'atténuateur "FM Bus".
- Se synchroniser sur le VCO B (mode LOCK ou synchronisation faible, SYNC ou synchronisation forte). La selection du mode LOCK ou SYNC se fait également par le petit bouton cité ci-dessus.

Il est possible de régler le temps mis au VCO A pour atteindre la fréquence du VCO B via “Follow”. C’est une sorte de “portamento”, ou de “slew limiter”.

Le VCO B peut :
- Produire des ondes sur 3 sorties : sinus, carré et “FINAL”.
- Faire de la FM (linéaire, exponentielle) dépendante du sinus du VCO A (résultat sur les 3 sorties su VCO B). La quantité globale de FM est régie par l'atténuateur "FM Bus".
- Faire du waveshaping (uniquement sur la sortie “FINAL”).

La sortie “FINAL” est la résultante de plusieurs paramètres :
1. Fold : Addition d’harmoniques (bas du spectre)
2. Shape : Addition d’harmoniques (haut du spectre)
3. Angle : “pli” de l’onde.
4. Mod BUS : modulation de “Fold”, “Shape” et “Angle” par la sinusoide du VCO A. (oui, je sais cela devient difficile à conceptualiser, mais en tournant les potentiomètres, les résultats sont malgré tout assez naturels, si, si...)

Pour plus de détails sur les relations assez complexes entre ces trois paramètres (comportement parfois soustractif, parfois additif), nous vous renvoyons vers la documentation du module dont le lien figure à la fin de ce texte.

Exemple video sur oscilloscope des wave shapers:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Il est possible de changer l’onde de modulation de Mod Bus en envoyant dans l’entrée Mod Ext Src une onde quelconque qui remplacera l’onde par défaut (qui est le sinus du VCO A).

2.3 Entrées principales
- “LIN” : niveau de FM linéaire d’un VCO sur l’autre.
- “EXP” : niveau de FM exponentielle d’n VCO sur l’autre.
- 1 V/Oct VCO A
- 1 V/Oct VCO B
- “FM Bus” : Quantité de FM globale
- “Mod Ext Src” : modulation externe du wave folder (n’utilise plus le sinus du VCO A).

3. Specs
VCO A & B : Plage de 12 Hz -> 6kHz
LFO VCO A : 0.12 Hz -> 53 Hz (mesuré)
Largeur : 28hp
Profondeur : 30mm
Consommation : 70mA


3. Face à la concurrence ?
Sur les forums, on aime parfois comparer le DPO à l’Intellijel Rubicon. Et cette comparaison a lieu parce que ces deux modules, ayant probablement été délivrés plus ou moins à la même date, possèdent la caractèristique d’être des modules assez complexes et “riches”, mais, cependant, la comparaison reste assez difficile à faire. Le DPO et le Rubicon sont en effet assez différents dans leur approche. Alors que le DPO peut se suffire à lui-même (waveshaping, dual-FM, controle assez rapide de ses paramètres par quelques potentiomètres), le Rubicon nécessite d’autres modules pour profiter au maximum de ses possibilités, possède par contre la FM “through zero” (que le DPO n’a pas), mais pas de wavefolder intégré.


4. Conclusion
Le DPO, plutôt complexe, permet “par lui-même” une palette très large de timbres sonores. C’est un module très autonome. Il nécessite néanmoins pas mal de temps pour complètement le maîtriser, mais il a on coté “fun”... Oui, il est très agréable et amusant à utiliser.

5. +/-
Son aspect positif est en même temps négatif. En effet, son autonomie ne permet pas toutes les combinaisons possibles offertes par des modules séparés (wave shapers, etc...). En revanche, sur un espace de 28hp, il offre de nombreuses possibilités. Il est donc compatible avec une approche “espace restreint / combinaisons fixes”. Appuyons sur le fait que néanmoins les timbres possibles (surtout avec les bonnes enveloppes) sont très larges avec un tel module.

6. Sources
Site Makenoise : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Manuel du DPO : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Présentation du DPO sur Youtube : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Forum francophone des synthés modulaires : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

7. Annexe délirante sur la notion de prisme et les philosophes.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Pourquoi le DPO serait-il prismatique? Laissons-nous aller à délirer un peu sur le sujet...
Le prisme est défini par (Wikipedia) :

“ En géométrie affine, un prisme est un polyèdre constitué par deux bases polygonales superposables situées dans deux plans parallèles et par des parallélogrammes joignant les bases. En géométrie euclidienne, on définit en particulier les prismes droits.”.

Les prismes étaient utilisés par Isaac Newton pour décomposer la lumière en ses différentes composantes.
Si l’on compare maintenant René Descartes (philosophe du cartésianisme (l'homme peut accéder à la connaissance par la raison), et aussi analogie au séquenceur de MakeNoise) à Isaac Newton (expérimentateur du prisme et de ses décompositions, un peu comme on pourrait décomposer, “plier”, une onde telle le waveshaper du DPO), la différence flagrante entre les deux scientifiques reflète bien le principe des deux modules : le René gardera toujours un comportement déterministe basé sur la raison et la capacité à distinguer le vrai du faux (d’ou les modules logiques du René,et le nom “René”), tandis que le DPO à l’instar de Newton nécessitera de nombreuses expérimentations pour l’exploiter pour déconstruire, plier, couper une onde et l’utiliser à des fins musicales. clown
Revenir en haut Aller en bas
 
MakeNoise - DPO
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Synthé-modulaire :: Théories et Ressources :: Fiches de modules et systèmes-
Sauter vers: