Synthé-modulaire

Quelques lamas, sur la cordillère des ondes
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Buchla - Model 266 Source of Uncertainty

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MechaSeb
Admin
avatar

Messages : 3565
Date d'inscription : 14/10/2010
Age : 33

MessageSujet: Buchla - Model 266 Source of Uncertainty    Mar 12 Fév - 1:56

Buchla model 266 Source of Uncertainty

Le Buchla model 266 est un module de fonctions CV aléatoires composés de 6 sections. Mi Analogique, mi numérique il est le père du 266e, version actuelle du Source of Uncertainty.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Présentation générale :

Le module est donc comme précisé précédemment composé de six sections.

La première section correspond à l'étage : Noise Source
La deuxième section correspond à l’étage : Fluctuating Random Voltage
La troisième section correspond à l’étage : Quantized Random Voltage
La quatrième section correspond à l’étage : Stored Random Voltage
La cinquième section correspond à l’étage : Integrator  
Enfin sixième et dernière section, étage : Sample & Hold

En détail :

1.L’étage : Noise Source

Section constituée de 3 sorties noises :

1. -3db Noise ou Red Noise
2. Flat Noise
3. +3db Noise ou White Noise

Le "Flat Noise" est un Pink Noise ou Bruit Rose dont l'intensité est constante par octave .On peut lire sur le site de Buchla (onglet historical) ceci :

Citation :
White noise is electrically flat, but acoustically balanced toward the high end of the spectrum (+3 db/octave). Integrated white noise has a low spectral bias (-3 db/octave). Musically flat noise has a flat spectrum (constant energy per octave) and is a particularly useful source for subsequent processing.

2.l’étage : Fluctuating Random Voltage

En dessous, nous trouvons donc l’étage intitulé : Fluctuating Random Voltages que l’on pourrait traduire par « tension aléatoire fluctuante ».  

On y trouve :
A gauche : deux entrées de contrôle CV
Au milieu : deux potentiomètres intitulés : Probable Rate of Change (Probabilité de changement) permettant de régler la vitesse d’aléatoire de 0.05 Hz à 50 Hz.
A droite : deux sorties indépendantes.

Notez qu’une tension en entrée peut venir influencer la vitesse d’aléatoire (d’où l'entrée de contrôle CV).

3.l’étage : Quantized Random Voltages

Un étage plus bas nous avons donc le Quantized Random Voltages que l'on pourrait traduire par  « Tensions aléatoires quantifiées ».
A gauche nous avons une entrée Trig In et une entrée de contrôle CV.
A droite, deux sorties CV.
Au milieu, un potentiomètre Quantization gradué de 1 à 6.

Logique de fonctionnement :
N = le nombre de possibilités que le Quantized Random Voltage va pouvoir transmettre en sortie.
Nous avons deux sorties CV précisément nommées :

N+1 qui correspond aux Octaves
2^N qui correspond aux Demi-tons

Le potentiomètre rotatif permettant de sélectionner la probabilité de sortie en voltage. Il est important de comprendre que les sections QRV et SRV fonctionnent par « états ». Chaque « état » représentant une probabilité de voltage définie.

Voyons la sortie 2N pour le moment.

Elle fonctionne de façon identique à la sortie N+1 à la différence que chaque état est égal à 2^N soit pour un état de 1, une probabilité maximum de 2, 2=4, 3=8, 4=16, 5=32 et 6=64 états ou demi-tons disponibles en sortie.

L’entrée CV pour chaque partie du sous-module (sortie N+1 et 2^N) va venir interférer les états déjà présélectionnés.
Si par exemple notre N+1 à une probabilité maximum de 2 (soit réglage du potentiomètre à 1), alors chaque fois que notre tension en entrée CV dépassera un certain seuil, la tension en sortie pourra aller au delà de l’état précédemment sélectionné. En d’autres termes, la tension d’entrée CV pourra dépasser l’état de 1+1 et passer à 2 voire 3,4 +1 etc.

Prenons la sortie N+1 maintenant.

Si le potentiomètre est réglé sur 1 (tourné complètement à gauche), la probabilité de changement d’état ne sera que de N (ici 1) + 1 soit égale à un maximum de 2 probabilités de tensions différentes. Comme nous avons vu plus haut que la sortie N+1 correspondait en fait à une tension équivalente à une octave entière, vous aurez avec un tel réglage, un saut de tensions entre deux octaves maximum.

La résultante est la même jusqu’à un réglage maximum de 6 états (potentiomètre tourné complètement à droite) soit N (ici 6) + 1 donc 7 états ou octaves en sortie maximum.

4.l’étage : Stored Random Voltages.

Voici maintenant le Stored Random Voltages ou encore  «  Tensions aléatoires mémorisées ». Une entrée Trig (orange) permet comme à la section QRV de déclencher les tensions de sortie. Le potentiomètre ici ne sert qu’à influencer la distribution de la tension (sortie Distribution) pour la sortie basse. Le Stored Random Voltages permet de générer 256 états ou quart de tons.

La sortie haute distribue de manière équitable les 256 états (ou quart de tons) possibles en sortie. Le potentiomètre de réglage manuel Distribution n’agit donc pas sur cette sortie.

La sortie basse distribue les 256 états en fonction, cette fois-ci, de la position du potentiomètre Distribution. Le potentiomètre positionné complètement à droite aura tendance à émettre des quarts de tons de fréquences basses, alors que le même potentiomètre positionné complétement à gauche émettra des quarts de tons à des hautes fréquences.
Comme le dessin sur la façade l’indique assez clairement, la position du potentiomètre à 12h permettre de générer tour à tour à la fois des fréquences plutôt basses et à la fois des fréquences plutôt hautes.

5.l’étage: Integrator
Terme assez savant pour désigner un générateur de Slew (ou portamento, skew etc.).
Une entrée de contrôle CV In ainsi qu’un atténuateur permettent toutefois de contrôler en tension le niveau de slew en sortie.

6.l’étage : Sample & Hold
Fonction plutôt commune que celle d’échantillonneur-bloqueur, pourtant offre quelques fonctions supplémentaires différentes tel que Trig Divisé par rapport à l’entrée Trig original et CV divisée par rapport au CV de sortie normal.

Impressions générales :

Module complexe mais extrêmement souple, il est absolument indispensable pour quiconque voudrait s’adonner à la synthèse modulaire façon "West-Coast". Doté de nombreuses fonctions, le 266 Source of Uncertainty se révèle très fun à l’usage. Toujours à l’origine de patchs les plus farfelus il est aussi capable de rendre bien des services pour des musiques tonales, grâce notamment à son étage quantifié.

Bref, un Must Have !

A l’heure actuelle en Eurorack, il existe quelques modules plus ou moins inspirés du 266 SOU (pour les intimes). On peut citer : Doepfer A-149-1, Malekko Noisering, Plan B Heisenberg Generator, MakeNoise/Wiard Wogglebug

+ Module multifonction extrêmement souple
+ Fonctions uniques
+ Noise intéressant

- Logique un peu complexe à assimiler

Un récapitulatif des spécificités du module est disponible sur le site de Buchla, rubrique historical : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vends : Karp Odyssey (Rev1 blanc), Reface DX
Cherche : DSI Prophet 6 Module
Revenir en haut Aller en bas
 
Buchla - Model 266 Source of Uncertainty
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Synthé-modulaire :: Théories et Ressources :: Fiches de modules et systèmes-
Sauter vers: