Synthé-modulaire

Quelques lamas, sur la cordillère des ondes
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Pourquoi Modulaire?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tiego
Grand lama
avatar

Messages : 394
Date d'inscription : 15/04/2012
Localisation : Paris (Le Pré-St-Gervais) France

MessageSujet: Pourquoi Modulaire?   Ven 17 Mai - 10:54

Je suis à un genre de tournant il me semble car j'ai un truc de rejet pour le genre modulaire en ce moment ( fondé principalement sur les prix outrageux au vu des fonctions je crois, mais aussi des réserves sur l'ergonomie, la praticabilité etc....)
Effectivement, la fréquentation des posts et sites Buchla n'aident pas tellement à faire avancer les choses pour moi Shocked
Donc, pour rebooster mon petit projet, et sans provocation aucune, j'ose ici ,au forum de la synthèse modulaire vous poser la question simple
Pourquoi utilisez vous du modulaire? et
Qu'en espériez vous , et qu'en attendez vous maintenant Question Question Question

Je vais essayer d'y répondre d'abord moi meme

Mon système est trop embryonnaire pour pouvoir dire que je génère vraiment en modulaire aujourd'hui
mais les raisons pour tenter l'aventure sont:
- D'abord l'ampleur, la définition, la qualité immersive,voire organique du son (entendu d'un gros Serge par ex pour moi )
-Le fait de pouvoir choisir une fonction , un circuit sans avoir à adherer aux autres fonctions d'une génération sonore. Le coté partouze , donc, entre des marques, conceptions, fonctions différentes
-l'identité unique d'un ensemble de modules
- la profusion de controles
- j'ai honte mais il y a l'aspect cool de l'interface, le regard de l'autre, le coté Hip, qui prend aussi de la place superflue, même si ce regard est aussi le mien sur des systèmes inaccessibles pour moi aujourd'hui.

pour illustrer , Neutre , je poste une photo de mes modules aux ventres ouverts, sans direction (je voulais faire une FX Box mais j'ai toujours pas de module d'entrée audio satisfaisant)




[img][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][/img]

dans l'eurorack j'ai Un ES3 Expert Sleepers , Rotating clock divider, Grendel formant filter et PlanB Model15
Revenir en haut Aller en bas
http://arksine.tumblr.com/
ikkini
Modérateur
avatar

Messages : 2768
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 39
Localisation : Angers

MessageSujet: Re: Pourquoi Modulaire?   Ven 17 Mai - 20:28

Personnellement, je me suis mis au modulaire pour les raisons suivantes :

- interface : j'ai longtemps utilisé Max/MSP pour pouvoir créer des outils qui me conviennent, retrouver cette liberté avec une interface physique c'est vraiment génial.
- outils : je me suis rendu compte que je pourrais m'intéresser au modulaire, quand j'ai découvert le René de Make Noise, un outil de composition comme j'en rêvais depuis longtemps. Je n'avais trouvé qu'un outil aussi convaincant, ça s'appelait M et c'était sur ordi en MIDI...
- personnalisation : le fait d'avoir un système qui me ressemble, avec la possibilité d'y ajouter des outils DIY, dans un case fabriqué par mes soins, j'adore !
- diversité : le fait d'avoir accès à un panel aussi large d'outils, de conceptions, de pensées, de découvrir encore plus profondément les outils qui me permettent de créer de la musique.
- Tape-à-l'oeil : je ne peux pas m'empêcher d'apprécier l'effet que ça fait quand je sors mon modulaire sur scène...

Quelques temps après m'y être mis, je suis passé par une petite période de doute... À me dire que c'était bien cher pour ce que c'était... Et puis finalement, je me suis rendu compte que, par manque de connaissances, je n'avais pas forcément fait les bons choix et que je ne poussais pas assez loin mon système. Depuis, j'ai revu ma configuration et suis arrivé à une version 1 très satisfaisante, le dernier concert que j'ai fait avec a été un vrai bonheur. En terme de création, de composition, de sonorités, de traitement, le modulaire me permet des choses que je ne pourrais pas faire avec le reste de mon hardware, choses que je faisais avant avec Max/MSP sur mon ordi, mais avec une interface déplorable et une qualité acoustique très éloignée de ce que j'aime et que je recherche aujourd'hui avec mon petit modulaire.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ikkini.net
Zeitdehner
Admin
avatar

Messages : 2594
Date d'inscription : 07/11/2010
Age : 47
Localisation : Fritland

MessageSujet: Re: Pourquoi Modulaire?   Ven 17 Mai - 22:55

Sujet très intéressant, Tiego... merci d'avoir posé LA question fondamentale.
Question qu'on ne pose que trop peu souvent et dont les réponses, qui seront propres à chacuns, sont généralement données à demis mots, détournées, entre les lignes...

Alors, toi-même et Ikkini avez déjà donnés quelques éléments de réponse très importants : l'interface, l'ergonomie, la possibilité de se construire un instrument sur mesure et personnalisé, la diversité des options, la qualité sonore, l'aspect Hype et tout ça...

Au-delà des considérations précedemment évoquées, l'élément prépondérant dans mon choix pour le synthé modulaire a été le fait que cet instrument colle parfaitement à mes propres processus créatifs, à mon propre mode d'expression artistique et convient parfaitement à mes sensibilités spécifiques.

Durant 20 ans j'ai fait de la musique "comme tout le monde", ou du moins comme tous les amateurs qui essaient mais qui n'y arrivent pas. Pourquoi ? Parce-que aucune formation de musicien, parce-que je ne disposais pas forcément des bons outils ni du temps et de l'argent nécessaire pour faire quelque-chose de "convenable" et surtoût de satisfaisant...
Mes premiers pas ont été effectués sur un Roland D20, workstation numérique avec BAR et séquenceur et FX incorporés... je me figurais pouvoir faire du Kraftwerk avec cette bécanne ... Palm
J'ai commencé à l'époque où le home-studio s'est démocratisé, ce qui à permis à beaucoup de monde, comme moi, de goûter aux joies et aux affres de la production musicale à domicile.
Durant ces 20 années je me suis évertué à vouloir faire comme les professionnels que j'écoutais, à essayer de les copier ... mais sur base de choses que je connaissais, que j'avais assimilé, des structures de composition globalement acceptées et reconnues, c.a.d. intro/couplet/refrain/break/fill/outro...basse, batterie, backing, lead, effets... au lieu de développer mon propre language...
J'étais alors constamment frustré de par mon manque de technicité (mon jeux au clavier autodidacte était très très limité et l'absence totale de connaissances de la théorie de la musique) et de par le manque de matériel ( je n'ai jamais eu de multi-piste analogique et le DTD était alors encore inaccéssible...). Donc, je devais tout faire en temps réel ( généralement je faisait tourner une séquence de basse sur l'Atari, en synchro Midi avec une BAR et je jouais par dessus l'une ou l'autre mélodie au synthé analo/mono ou au Rhodes...) et j'enregistrais directement sur K7 en sortie de table (ouais, enfin, une mixette 4 canaux Realistic pour DJ de thé dansant Mr Green ). Ca c'est pour les années hardware, avec ses configurations Midi inextricables et son lot de problèmes de synchro avec le matériel non-Midi...
A l'occasion je vais numériser et uploader mes enregistrements d'alors pour que vous puissiez vous faire une idée de ce que pouvait bien faire comme musique votre dévoué Z. à ses débuts...
Puis vinrent les années PC avec les plantages, les latences et les innombrables heures à passer en revue des presets ou à passer en revue des mégas de samples sans en faire quoi que ce soit...le désert total du point de vue artistique... Mais, cette étape logiciel/virtuel m'a tout-de-même permis d'entrevoir un futur possible grâce à Reaktor...la graine commençait à germer même si je galérais toujours autant à faire communiquer PC et hardware.
Quelques traces de cette époque révolue sont encore écoutables sur ma page MySpace...

Ensuite c'était l'arrivée du S1, et de là c'était parti...j'ai tout revendu pour me concentrer sur le modulaire. A partir de ce moment j'ai enfin pu exprimer ma propre identité artistique, avec le bon instrument, à ma propre façon, avec ma propre approche et ma propre méthodologie...
C'en est fini de ce carcan d'une certaine musique formatée, les frontières du possible explosent et les limites sont repoussées jusque dans l'infinitésimal. Je me suis enfin épanoui, artistiquement parlant.

Cette évolution m'est venue de manière très naturelle, presque inconsciente et s'est faite en parallèle avec l'évolution de mes goûts en termes de musiques, de mes influences conscientes ou inconscientes...ma quête du toujours plus obscur, du toujours plus éloigné des sentiers battus... bien que je ne me targue pas de faire de la musique expérimentale, bien d'autres l'ont faite avant moi et avec bien plus de talent et de pertinence... Non, simplement, je fais la musique que j'aime, avec un instrument que je me suis approprié.
Maintenant, je m'estime heureux d'avoir trouvé un instrument qui convient à mon approche et non pas de devoir adapter mon approche à l'instrument... Ce qui n'est peut-être pas ton cas, ni le cas de tout le monde qui s'éssaye au modulaire .

Z.

A la tienne

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Zeitdehner le Sam 18 Mai - 4:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
teethgrinder
Lama-mia !
avatar

Messages : 752
Date d'inscription : 01/04/2011
Age : 43
Localisation : nantes

MessageSujet: Re: Pourquoi Modulaire?   Sam 18 Mai - 1:09

hello,


en ce qui me concerne le choix du modulaire s'est fait naturellement pour plusieurs raisons, qui seront probablement similaires à celles déjà évoquées :

- la possibilité de construire petit à petit un système complexe, en prenant son temps et faire murir son projet

-l'offre pléthorique de schémas, kits, qui permettent de construire facilement soi-même ses instruments

-l'investissement progressif , même s'il est conséquent à l'arrivée, est adaptable en fonction du budget de chacun.

- la possibilité de retrouver les sons des vieux analos ou bien faire quelquechose de beaucoup plus actuel en terme sonorités avec le même instrument.

-même si ça peut paraitre pompeux, la stimulation intellectuelle à patcher et se renouveler sans cesse

Revenir en haut Aller en bas
mercutio
Maître Zen
avatar

Messages : 2743
Date d'inscription : 08/11/2010
Age : 39

MessageSujet: Re: Pourquoi Modulaire?   Sam 18 Mai - 1:58

Pour aller tous les deux jours chercher ses petits colis à la Poste ! Laughing

Plus sérieusement les passages de doutes sont normaux ! On apprend pas à jouer de la guitare en deux jours et trouver le bon équilibre de son modulaire ( Prix/taille/fonctions/utilisation (live/prod/drone/électronique "classique")) n'est pas évident.

Revenir en haut Aller en bas
léguman
Lama-teur
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 20/02/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi Modulaire?   Sam 18 Mai - 2:35

Yo,

Je précise que je suis bassiste à la base,que j'ai joué dans pas mal de formations plutôt noise(rock,impro etc...),que dans mon parcoure musicale(acteur/auditeur) le grand tournant,la grosse claque a été la découverte de WARP(en 98 je crois avec "Ventolin"d'AFX)et de Tortoise avec TNT...

Ce son organique vivant que j'ai toujours cherché à reproduire,il était évident que ça ne serait pas avec une basse que j'allais le faire...donc direction synthé analos comme JX3P,MS20 etc.... mais là blocage,a part de grosses nappes;j'en tirai pas grand chose,je me retrouvais vite dans du kitch à la Kraut rock(même si j'aime beaucoup ce style),des pouet-pouet sans intérêt...revente et retour a la musique en groupe.
Puis en 2011 l'envi soudaine de me mettre au modulaire qui allait de paire avec ma nouvelle direction musicale...l'électronique,l'improvisation surtout sans touches blanches et noires Very Happy
Donc pourquoi ce choix?
-l'encombrement(j'ai tout ce qu'il me faut dans une mallette)
-chaque système est unique(je parle surtout pour l'euro),donc propre à chacun.
-le DIY(comme dit plus haut)
-un côté mystique que j'ai rarement ressentie avec d'autres instruments...quand ça part,c'est de la haute voltige parfois je me demande si c'est pas des zitis qui essaye de communiquer via le modulaire(je déconne...)
-la complexitude des noodles,je trouve ça beau quand ça clignote de partout,que ma caisse déborde de câbles et que je laisse tourner un patch aléatoire en cuisinant

Revenir en haut Aller en bas
http://neuralagonizer.bandcamp.com
440hz
Lama-teur
avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 29/07/2012
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: Pourquoi Modulaire?   Sam 18 Mai - 3:53

tiego a écrit:
Pourquoi utilisez vous du modulaire? et
Qu'en espériez vous , et qu'en attendez vous maintenant Question Question Question

Vaste sujet, ou plutôt, compliqué à expliquer.

Je serais tenté de dire pourquoi un modulaire, parce que j'ai choisi cette voie plutôt que l'achat d'un synthé analogique non modulaire.
Pourquoi? Et pourquoi continuer?

Cela fait un certain temps que je réfléchis à ceci, et je vais un peu me laisser aller à exprimer une expérience personnelle qui n'a aucunement la prétention d'être objective (au sens indépendante de mon parcours).

Au départ, je suis allé à Cologne, au Music Store, je me suis tourné vers l'achat d'un Moog Voyager "pour me faire plaisir", et quand j'ai un peu joué avec celui-ci, et que je me suis dit "c'est du son Moog, cela reste du son Moog, et d'ailleurs moins intéressant qu'un vrai Minimoog...", et que à coté, j'ai vu un Monster Case Doepfer rempli de modules, je suis allé vers le vendeur en lui demandant de m'expliquer un peu. Certes je connaissais déjà les principes de base, mais je voulais surtout déjà savoir répondre plus ou moins à la question "que vais-je faire avec cela", en écoutant la bête. J'ai bien passé une heure avec le vendeur plutôt sympa qui répondait patiemment à la rafale de questions...

Et c'est une question existentielle : pourquoi dépenser autant d'argent dans un système analogique modulaire, alors que l'on se demande ce que l'on va en faire. La pléthore de modules, les formats... Aller vers du 5U, le son Moog, y aller carrément vers Buchla et autres Serge? Après quelques mois de doutes, car finalement je n'étais pas trop content du résultat final de mes "productions", bizarrement un grand regain d’intérêt s'est manifesté en utilisant Silent Way. Non seulement je peux produire des choses expérimentales, mais je peux y joindre de la tonalité, et controler le tout, si j'en ai envie, au moment ou j'en ai envie... Et prétendre à prendre directement "la bonne direction" en achetant d'un coup tous les modules nécessaires me semble théorique (sauf peut-être en 5U ou l'on sait déjà plus ou moins le genre de direction "à la Moog" que l'on prendra, et encore, quelle marque choisir, Mos-Lab, Dotcom, Synth-Werk (ah, les inductances moulées à la main, etc...)... Ce doute, ces incertitudes font partie de la démarche, il va falloir vivre avec eux. Dans mon cas, pas mal réfléchir à l'apport d'un module supplémentaire, les regarder sur le Web, sur Youtube, "avec cela, pourrais-je?", "avec ceci qu'est ce que cela apporte?"... Et les précieux forums, comme celui-ci., les rencontres... C'est une approche, le monde des modulaires....

Mais au fond, pourquoi du modulaire, pourquoi de l'analogique? Est-ce pareil de savoir, pour un instrumentiste "pourquoi du violon, pourquoi du violoncelle"? Ah oui le violoncelle est plus gros, comme un modulaire plus gros qu'un software immatériel sur un ordinateur... Cette matière physique, cette occupation de l'espace, ce son physique également, dépendant de ses composants éléctroniques, les voyants lumineux qui clignottent dans la pénombre d'une journée qui décline... Les boutons.... Et aussi... l'histoire de ces instruments, fabriqués plus par l'emprunte de la passion que par un désir de profit consumériste (bien que le consumérisme existe aussi dans le modulaire....). Le mystère du choc de la découverte dans son enfance de sons dont ont ne peut que deviner la provenance dans les années 70 tellement tout cela restait un mystère de l’existence (je ne connaissais même pas le nom "synthétiseur"), et se dire que Klaus Schulze ou autres ont du suivre plus ou moins le même chemin pour faire un son, avec des câbles physiques, avec des VCO et des enveloppes... Refaire le chemin à l'envers, devouvrir la cause initiale de la musique éléctronique, faire des démonstrations à son entourage en partant d'un son sinusoïdal, brut comme de la pierre, et au fur et à mesure de son élaboration s'entendre dire "c'est un peu comme de la sculpture", et de penser "ce n'est pas moi qui le dit, l'analogique modulaire est bien une forme d'art en soi qui revêt un caractère physique qu'un ordinateur n'a pas" Et aussi, oui, mettons cela sous le coté "hype", des amis, famille, personnes, étonnées par la chose mystérieuse qui fait des sons de malade, mais aussi des séquences tonales si on le veut, ou les deux, le côté vaguement excentrique (oserais-je dire dandy?) de refuser le moins cher et le plus facile. Serait-ce un choix de vue du monde, de la vie (j'exagère à peine, non?).

Je ne suis pas étonné par le regain d'intérêt des modulaires depuis 10 ans... Nous avons besoin de se réapproprier la matière-forme et le grain du son, de construire une sonorité comme un artisan ou un artiste.

Il n'existe pas de preset digital pour construire une sculpture en terre (hormis dans une usine).
Patience et doute sont les étapes de notre évolution personnelle.


Dernière édition par 440hz le Sam 18 Mai - 3:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
440hz
Lama-teur
avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 29/07/2012
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: Pourquoi Modulaire?   Sam 18 Mai - 3:54

Zeitdehner a écrit:

A l'occasion je vais numériser et uploader mes enregistrements d'alors pour que vous puissiez vous faire une idée de ce que pouvait bien faire comme musique votre dévoué Z. à ses débuts...

Quelque chose me dit que cela doit être intéressant...

Très curieux de t'écouter, Z.

Revenir en haut Aller en bas
Zeitdehner
Admin
avatar

Messages : 2594
Date d'inscription : 07/11/2010
Age : 47
Localisation : Fritland

MessageSujet: Re: Pourquoi Modulaire?   Sam 18 Mai - 5:15

Juste pour relativiser la présentation quelque-peu idyllique de ma relation avec l'instrument modulaire... tout n'est pas parfait, et pour preuve le relatif échec enregistré avec mon White Dwarf v1 Eurorack...Même mon Hordijk et mon tout jeune Modcan ne me comblent pas entièrement... chaque système à des lacunes, ou même si un système ne présente a priori pas de lacunes il ne couvrira qu'un champs de possibilités relativement limité... Par exemple, un système full analogique ne bénéficiera pas des possibilités offertes par des modules numériques et vice versa...
Ce que je veux dire, Tiego, c'est que ton système est encore jeune et tu n'as pas encore tous les éléménts nécessaires pour en faire un instrument à part entière et autonome (peut-être n'est-ce pas non plus ton but...) mais il a un potentiel énorme...à toi de le développer et surtoût ne pas baisser les bras trop rapidement...
Prends ton temps pour bien déterminer si c'est le concept général du modulaire qui te fait douter ou si c'est plutôt la configuration de ton modulaire spécifique tel qu'elle est actuellement ...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
440hz
Lama-teur
avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 29/07/2012
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: Pourquoi Modulaire?   Sam 18 Mai - 10:12

Intéressant, ce sujet.

On dirait qu'on se fait tous psychanalyser lol!
Revenir en haut Aller en bas
MechaSeb
Admin
avatar

Messages : 3565
Date d'inscription : 14/10/2010
Age : 33

MessageSujet: Re: Pourquoi Modulaire?   Sam 18 Mai - 10:26

Le modulaire c'est un peu l'école de la discipline (de la vie ?) non ? Il y a toujours plus de modules, toujours plus de tentation, au milieu de tout ça, nous, pauvres utilisateurs essayons de tirer toute la quintessence de nos modules en imaginant déjà ce que serait notre future système parfait. Et puis une fois le but atteint, ça n'est jamais comme on l'imagine. Moralité, on prend les mêmes et on recommence... * le cycle de la vie quoi Very Happy

Plus sérieusement de mon coté c'est surtout le plaisir de patcher et la possibilité de pouvoir agir sur n'importe quel maillon de la chaine du patch instantanément qui m'a poussé vers les modulaires. De plus le modulaire pousse à s'intéresser plus en profondeur à l'architecture non seulement des patchs mais aussi des fonctions de chaque modules et donc inexorablement à se plonger dans la théorie.

J'ai commencé par un Doepfer BS2 et je n'y connaissais pas grand chose aux modulaires. A part le sacro-saint schéma classique : VCO - VCF - VCA - EG et du coup l'ai revendu quelques mois plus tard un peu frustré de ne pas avoir su quoi en faire véritablement. Puis après avoir bien délimité le son que je recherchais à l'époque (Moog) j'ai acheté un Mos-Lab. Le son était là mais alors niveau contrôle (que j'avais aimé sur le Doepfer) c'était quand même très limité. Sans doute il aurait fallu un plus gros système. Puis quelques temps plus tard j'ai découvert Serge et ce fut la révélation ! Non seulement j'avais un système extrêmement contrôlable et maniable et dans le même temps une approche tout à fait nouvelle de la synthèse. Je ne parle même pas du son que m'a scotché sur place. Cela a pris du temps avant d'arriver à se faire une vue générale des fonctions du système... mais j'ai finalement réussi à affiner selon mes préférences.

Maintenant que je n'ai plus de budget c'est le DIY qui prédomine et là c'est aussi le plaisir de construire son instrument véritablement de toute pièce.

Bref :

1. Les contrôles
2. Le son et l'ergonomie
3. Le plaisir de patcher
4. Construire son instrument de bout en bout

(pas forcément dans cet ordre)

* ou on devient raisonnable geek

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vends : Karp Odyssey (Rev1 blanc), Reface DX
Cherche : DSI Prophet 6 Module
Revenir en haut Aller en bas
BLT
Maître Zen
avatar

Messages : 1562
Date d'inscription : 07/11/2010
Localisation : dans une forêt de pins

MessageSujet: Re: Pourquoi Modulaire?   Sam 18 Mai - 11:04

Modulaire parce que le synthé qui m'a fait plonger dans la zic électronique c'est le Synthi A(KS) dont l'architecture est modulaire (quoi qu'en disent certains Wink ) et que le clavier est une interface qui ne m'intéresse pas.
Mon approche de la zic électronique est axée sur le design sonore, le travail des textures, et s'inscrit plus dans l'optique des pionniers du genre.
Et pour cette approche, il n'y a pas mieux qu'un modulaire (enfin, il y a le Synthi, mais c'est un modulaire Laughing )
J'ai fait longtemps de la "vraie" musique (semi-)professionnellement en tant que bassiste et contrebassiste. Ce que je cherche et trouve dans les synthés c'est justement la possibilité de m'affranchir des rigueurs (j'étais un maniaque de la justesse mélodiques et rythmique), une forme de liberté nouvelle où tout est possible. J'aime amener la machine à s'exprimer toute seule et peux prendre un pied génial en écoutant un Synthi ou un autre modulaire jouer avec un minimum d'intervention humaine une fois que le patch est fait et s'est emballé.
Et ça, aucun autre instrument ne le permet.

Parallèlement aux Synthis, j'ai eu pas mal d'eurorack avant de passer au format MU après avoir déménagé vers un endroit où la place n'est plus une contrainte.
Ce format est mieux adapté à mes gros doigts de bassiste et surtout au DIY, je rejoins Seb sur ce point : quel pied de construire soi-même son instrument, et de pouvoir le modifier, le réparer, l'adapter à ses besoins (et quelle économie !).

J'ai bien eu quelques synthés non modulaires (notamment un Pro-One, un SH101) mais aucun ne m'a suffisamment emballé et je les ai revendus sans regret aucun, s'il n'y a pas de possibilité de patch suffisamment développée, ça reste de bêtes instruments pour claviéristes.

Mon setup actuel se compose d'un Synthi AKS et d'un Synthi A modifiés interconnectables par une interface DIY, d'un modulaire MU principalement Mos-Lab et DIY en constante évolution, d'un sytème MS10-MS20-SQ10 et bientôt (enfin j'espère) d'un Music Easel.
Mais dans les faits, un bon 90% de mon temps de jeu est consacré aux Synthis (même si chaque fois que je passe sur les autres c'est très chouette aussi).

Revenir en haut Aller en bas
http://www.portabellabz.be
tiego
Grand lama
avatar

Messages : 394
Date d'inscription : 15/04/2012
Localisation : Paris (Le Pré-St-Gervais) France

MessageSujet: Re: Pourquoi Modulaire?   Sam 18 Mai - 11:13

Zeitdehner a écrit:

Prends ton temps pour bien déterminer si c'est le concept général du modulaire qui te fait douter ou si c'est plutôt la configuration de ton modulaire spécifique tel qu'elle est actuellement ...

mmm. oui, recentrer mes attentes certainement... Très enrichissant le récit des expériences. Pour ma part , bien que baigné chronologiquement par le rock , le punk rock, l'indus, et enfin l'electronica , j'ai toujours eu des oreilles qui trainaient du côté des musiques plus expérimentales, que ce soit Le GRM, (je me souviens d'un vinyl à la pochette argent de Parmegiani qui m'est tombé dessus je sais plus comment et qui m'a bien marqué) , Risset , puis pas mal d'autres (Subotnik! ). Pas bien dur , j'avais un frangin musicologue assez calé qui pouvait m'orienter. Je pensais qu'à 18 piges il était trop tard pour apprendre un instrument, et, en temps qu'auditeur attentif, mes exigences ne m'aidaient pas. Je me suis mis à jouer de la basse, rassuré par ce mouvement fédérateur qu'était le Punk Rock. Wire , Père Ubu et Devo pour modèles, je me sentais plus à la portée . Je me souviens du MS20 d'un compatriote, auquel je ne comprenait rien, et des expériences entre mon ARIA Pro et celui -ci (filtre et modulations)
Donc j'ai d'abord joué avec des gens rassemblés par un style, voire une étiquette, puis plutôt par affinités humaines, ce qui est mieux je crois. J'ai lâché l'affaire souvent, déménagé aussi et globalement fait autre chose. Tourné le dos au rock d'un coup quand j'ai été fatigué de certains concerts ou on ne dansait surtout pas, et regardait religieusement des quidams s'abuser , sans s'amuser trop. Je veux dire , le rock est un style qui -normalement- et originellement , incite à bouger, n'est ce pas. On oscille toujours entre des poles, moi entre la populaire musique qui parle au corps et celle qui surprend et recommande à mes neurones de s'organiser différemment. Evidemment certains arrivent à rendre tout çà compatible et même indissociable, les bougres!
Mais ,pour parler instruments, j'ai vraiment été abasourdi par le sampling , instant GRM sous les doigts. machine à rythmique implacable. (mon truc d'alors était Ministry, Revolting Cocks, Big Black et la scène Chicago) et Le 1er, sur mon lieu de travail ,était le SO1 akai , mono et 32khz il me semble. Incidemment, trainaient là aussi un Yamaha CS5 et son S/Hold, et le Moog Source et j'ai pas tardé à sampler des petits motifs enregistrés 20 fois car je ne joue décidément pas bien sur un clavier, je mélangeais des mots de W Burroughs
avec les sons de ma rue dépitché, avec une ligne de basse en petits fragments au sampler. Ben j'ai tout de suite réalisé la différence déjà célèbre entre la qualité numérique et l'analogique. Mais ce n'étaient pas les memes outils, et ils devaient pouvoir bien s'entendre ( c'est d'ailleurs toujours mon inclination: hybride à tout va!)
Je me suis vraiment amusé, avec passion avec ma basse ,des pédales et ces trois machines. Puis est arrivé le Direct to disk et les plantades du PC et d'autres samplers, empruntés pour la plupart, Ensoniq ou Emu étant un rêve de femme saoule pour moi, tu vois. J'ai rencontré à ce moment là un fondu de synthèse qui, après m'avoir aidé à la compréhension de la soustractive, m'a fait découvrir des machines mythiques, anologiques pour la plupart: memorymoog (j'ai pas flashé) ,le VCS3 et le sequenceur 256pas EMS, un bon modulaire RSF 3 corps(mmm), un énorme modulaire Serge (ooooh) ,PS3100 (capiteux) et m'a aidé à trouver de bons deals sur des machines à ma portée qui m'avaient fait tripper: le maxikorg (asme) , le CS15. De mon coté j'avais trouvé un MS10 à 500 francs , une Blackbox RSF et je me suis enfin acheté un sampler EMU, après le S900 Akai . Je bossais comme preneur de son pour un musicien fortuné à ce moment, qui voulait monter un petit studio privé ou j'ai pu brancher mes machines, et celles achetées pour lui. Autant dire que ma vie sociale s'est là, peu à peu réduite à peau de balle. Mais mon gourou es matos a continué à pervertir ma pauvre ame : il m'a présenté à un PPG wave 2 et une Infernal machine! J'en suis resté hagard pendant quelque temps. Faut dire que la pile dudit PPG venant d'ètre changée , il n'y avait dans la bestiole que des patches griffonnés par mon parrain de la synthèse, très loin des presets qui ont fait connaitre le PPG ds les 80's: un tremblement de terre, une aurore boréale , un décollage d'ariane en stéréophonie! Ah mes enfants Vieux , j'étais comme soulevé du sol par une baaasse qui se déchirait soudain en feulements de félin poids moyen tout en bombardant à droite à gauche une eau glacée ,juste pour pouvoir survivre au souvenir de ses enveloppes vertigineusement rapides. Chaud/froid/chaud/froid , un véritable lavage de cerveau. Je n'ai jamais acheté le monstre mais le microwave1 waldorf, qui, bien qu'apparenté, ne m'a pas donné le grand frisson (je l'ai vendu récemment).
Mais j'ai bifurqué par la suite pour m'offrir une Capybara , le fameux système Kyma, et découvert par la suite que sous ma coupe elle resterait bien trop chronophage. ( le langage, proche de l'interface de Supercollider , un genre de Smalltalk, bien que très séduisant, s'est refusé à une étreinte vraiment féconde, je vais dire) Je voulais pouvoir vraiment essayer des choses qu'un système "modulaire" comme MAX , Reaktor ou Supercollider pouvait autoriser, avec le son en plus. De bons moments, de très bons même, mais trop rares. Je me suis offerts quelques capteurs (flexion, IR, force) et une interface Mesi et me voilà parti dans une "étude" sur l'elasticité . Sauf que la roue tourne, nouveau métier, un autre agenda. Plus tard un projet maison , chronophage çà aussi. J'ai rangé tt le toutim son pendant presque trois ans : filmé , cartonné , point. Quand j'ai déballé il y a deux ans, j'ai pensé à repartir sur d'autres bases: modulaire physique et effets analogique, mais je me suis pris à rèver Buchla, et j'ai plutot acheté des effets analogiques (car moi déjà payer banque mucho brouzouf), et des trucs en Format Rack uniquement . Le studio, installé dans le salon , devait rester compact, un peu tapi dans l'ombre ,genre. Revendu KYMA, Maxikorg qui m'était resté, (pas pu revendre le précieux CS30 heureusement) ,une Table RAMSA et quelques autres trucs puis conçu un meuble pour pouvoir garder tout à portée , racks roulants escamotables et grande façade 3*8U. (je pourrais toujours y mettre un modulaire 5 et 3U le jour J, hein)
Pis j'ai découvert Synthé Modulaire, les magnifiques modules de SUB G.
récemment j'ai repiqué à l'Evolver et cherché avec l'OT elektron et A4, à me départir de Logic pour sequencer, et à avoir un set up plus mobile .




Revenir en haut Aller en bas
http://arksine.tumblr.com/
ReNédesFlammes
Grand lama
avatar

Messages : 425
Date d'inscription : 13/11/2010
Age : 49
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Pourquoi Modulaire?   Sam 18 Mai - 11:24

Pourquoi un modulaire ?
Vaste question :
Parce qu’il na pas de mémoire sauf la mienne. Il est donc très sensible à mes humeurs.
Pour comprendre ce qu’est un son électronique. Avec un synthé classique ou un ordi j’ai jamais rien compris, je n’ai fait que utiliser une machine pré faite.
Parce que j’ai plein de temps libre pour faire mumuse….
Revenir en haut Aller en bas
http://renedesflammes.be
tiego
Grand lama
avatar

Messages : 394
Date d'inscription : 15/04/2012
Localisation : Paris (Le Pré-St-Gervais) France

MessageSujet: Re: Pourquoi Modulaire?   Sam 18 Mai - 11:35

440hz a écrit:
Intéressant, ce sujet.

On dirait qu'on se fait tous psychanalyser lol!

Ah bé Oui , sujet Sofa, à mort.
Tant qu'on parle qu'entre nous et nos machines, hein...
Revenir en haut Aller en bas
http://arksine.tumblr.com/
zap32
Lama-mia !
avatar

Messages : 663
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi Modulaire?   Sam 18 Mai - 23:24

En tous cas je remarque que vous avez pour la plupart pas mal d'expérience dans le domaine de la musique.

Moi je suis venu dans le modulaire simplement avec l'idée de créer mon instrument, avec un son unique, le mien .

Ça faisait 4 ans que je recherchais la config idéal, j'ai testé pas mal de becanne, enfin a vous lire, pas tant que ça, et c'est les synthés qui m'ont fait le plus tripper, surtout ceux avec plein de potard, et un jour j'ai découvert le modulaire et la , grosse claque, il m'en fallait un, j'ai donc revendu la plupart de mon matos pour me lancer dans l'aventure avec comme objectif premier, me faire un synthé a wobble bass, et puis après ça a été très vite, j'ai vite compris qu'il était dommage de limiter cet instrument a une seul utilisation, donc petit a petit, mon système a grandi, j'ai vendu mes derniers synthés,b.a.r pour ne plus que garder mon modulaire et mon octatrack.

En peu de temps, c'est devenu une passion, pire même, une véritable addiction, toujours a l’affût du module qui m'ouvrira encore d'autre possibilité, de nouveau son et tout ça malgré des notions en synthèse soustractive très insuffisantes, mais quoi de mieux qu'un modulaire pour s'initier a la synthèse, j'ai beaucoup appris depuis que j'ai commencé, enfin il me semble, en tous cas c'est un instrument vraiment a part qui a changé ma façon de composer ou plutôt qui est le plus proche de la façon dont je voulais composer.

Et en ce qui me concerne, je n'ai jamais douté, c’était vraiment ce qu'il me fallait, le plus difficile pour moi, c'est d’être capable de jouer un live de plus d'1h, j'y travail mais c'est pas évident, mais de toute façon j'ai le temps et en attendant, j'apprend!






Revenir en haut Aller en bas
eole
Lama-mia !
avatar

Messages : 694
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 39

MessageSujet: Re: Pourquoi Modulaire?   Dim 19 Mai - 1:47

Ce sujet ne devrait-il pas être stické ?
Les débutants et autres aspirants modulistes auraient tout intérêt à le lire !
Revenir en haut Aller en bas
http://elytres.net
jeffd
Lama-teur
avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi Modulaire?   Lun 20 Mai - 22:26

Pourquoi le Modulaire ?

C'est la liberté presque absolue de créer de A a Z ton son. Pas une seul fois identique ou presque. Du son de synthé "classique", mono ou poly, au plus affreux des noises et autres craquements, analogique et/ou numériques, dans un seul système !
Un système qui n'a de limite que ton imagination et, malheureusement, ton compte en banque.
Un contrôle sur tous les paramètres, pour le pire et le meilleur !
Bref, que du bonheur quoi !
....

AA+
Revenir en haut Aller en bas
Franz
Lama-mia !
avatar

Messages : 698
Date d'inscription : 17/03/2011
Age : 70
Localisation : PACA 04

MessageSujet: Re: Pourquoi Modulaire?   Mer 22 Mai - 6:44

Je ferais une analogie avec le mandala bouddhiste en sable coloré avec son côté éphémère qui symbolise l'impermanence... mais cette fois pour une architecture de sons. alien
Revenir en haut Aller en bas
440hz
Lama-teur
avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 29/07/2012
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: Pourquoi Modulaire?   Mer 22 Mai - 9:31

Franz a écrit:
Je ferais une analogie avec le mandala bouddhiste en sable coloré avec son côté éphémère qui symbolise l'impermanence... mais cette fois pour une architecture de sons. alien

Oui, complètement...

Une analogie... Joli... Intentionnel?

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi Modulaire?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Synthé-modulaire :: Les systèmes modulaires :: Les modulaires physiques :: Général-
Sauter vers: