Synthé-modulaire

Quelques lamas, sur la cordillère des ondes
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Hasard et reproductibilité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
440hz
Lama-teur
avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 29/07/2012
Localisation : Liège

MessageSujet: Hasard et reproductibilité    Sam 15 Juin - 20:59

J'aimerais avoir votre point de vue sur la question.

Je puis supposer que la réponse ne doit pas être évidente si l'on creuse le sujet, mais on est ici pour discuter après tout... Very Happy

Donc, dans quelle mesure en général connaissez-vous le schéma général de patching que vous allez adopter pour faire un son ou un processus sonore (plus ou moins automatique) ?
Ou, pour poser la question autrement, jusqu’où connaissez-vous à l'avance le résultat d'un patch d'un cable entre deux modules?
Ou encore, jusqu’où improvisez-vous pas tâtonnements (patching-depatching) pour obtenir un résultat intéressant?
Revenir en haut Aller en bas
abdul6
Grand lama


Messages : 453
Date d'inscription : 24/04/2013

MessageSujet: Re: Hasard et reproductibilité    Sam 15 Juin - 23:53

hello,

pour ma part, quand je patche, disons à partir de rien, il y a sans que j'en soit forcément conscient
les deux notions de volontés et de hasards, je les mets au pluriels car ces deux notions peuvent se manifester sous plusieurs formes selon moi.
Volonté d'abord, car je suis un compositeur qui vient de l'écriture (traditionnelle pour instruments et tout et tout) puis de l'écriture modulaire (avec max msp).
Donc oui,  j'imagine avant de patcher ce que j'aimerai entendre. ça peut-être d'ailleurs quelque chose de très précis, ou alors plus flou, de l'ordre de l'intuition. 
Puis en cours de patch, peut intervenir le hasard, je dit bien peut, car ce hasard là va être aussi en proportion de mes connaissances en synthèse. Par exemple un patcheur totalement ignorant pourra découvrir de bonnes choses, mais aussi passer des heures sans rien produire.
Mais supposons que je trouve la bonne solution, alors le hasard peut intervenir différemment c'est à dire par des accidents, du au circuit et au comportement particulier des modules, bref là le caractère de la machine va entrer en jeu.
Garder ou pas ces propositions de la machine est une question de choix esthétique.
Il y a aussi des cas ou l'on connaît qu'une partie  seulement de  la solution, pour trouver le reste on a donc pas d'autres choix que d'improviser, de tester à droite à gauche, en laissant travailler l'intuition, mais là aussi l'intuition est fonction notre expérience, après tout, ça peut sembler bizarre de dire ça mais  on se fabrique aussi notre instinct, à force de pratique.
Mais je pense que ce que tu nomme improvisation-tâtonnements peut-être une attitude délibéré de création fort excitante.
Il est intéressant aussi de parler du hasard que l'on cherche à produire, ces phénomènes aléatoires, que certains modules intègrent dans leurs caractéristiques d'ailleurs (source of incertainty ?).
Quand à la question de connaître exactement à l'avance le résultat d'un patch,  ça sera fonction du degré de complexité du patch ,  de l'étendu de nos connaissances théoriques,  pratiques (connaissance de nos modules), et enfin des "coups" et "ouvertures" connues - un peu comme un joueur d'échec finalement.


sujet passionnant en tout cas, oui
Revenir en haut Aller en bas
lamuzikafred
Petit lama
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 46
Localisation : Montereau-Fault-Yonne

MessageSujet: Re: Hasard et reproductibilité    Dim 16 Juin - 1:36

Je suis totalement novice dans le monde du modulaire...j'en suis encore à réfléchir quels vont être mes premiers modules. Plus j'avance dans mes lectures sur le forum, dans mes visionnages de vidéo et plus je me dis que le résultat final du patch a une moindre importance que le processus pour y parvenir. Finalement ne doit-on pas aborder l'instrument modulaire comme n'importe quel autre instrument ? Il faut le "jouer" pour qu'il produise, c'est à dire patcher et tourner des potentiomètres. C'est le cœur de l'action qui compte ! Lorsqu'on éloigne les mains du rack, c'est un peu comme le sustain du dernier accord lorsque le morceau se termine. Ce qui m'attire dans ce qui est pour moi contraire à tout ce que j'ai connu en musique jusqu'à aujourd'hui, c'est le côté éphémère et unique. Pas de sauvegarde, une part de hasard, l'improvisation, la mise en danger. Maintenant est-il intéressant d'intellectualiser le processus, de le préméditer ? La parfaite connaissance de mes modules ne risque-t-elle pas de m'orienter systématiquement vers les mêmes chemins, les mêmes résultats. J'aimerai que ces machines me "dérangent", que je ne les réutilise jamais deux fois de la même façon...un challenge que j'attends avec impatience. Bon c'est un peu fouillis et hors-sujet ce que je raconte...mais ça m'a interpellé Smile
Revenir en haut Aller en bas
eole
Lama-mia !
avatar

Messages : 694
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 39

MessageSujet: Re: Hasard et reproductibilité    Dim 16 Juin - 2:45

de manière générale, j'aime bien alterner entre ces deux extrêmes - préméditation et hasard, ne pas me cantonner à l'une ou l'autre de ces attitudes.
je les trouve également fécondes et y trouve plaisir.

et toi, 440hz ?
Revenir en haut Aller en bas
http://elytres.net
abdul6
Grand lama


Messages : 453
Date d'inscription : 24/04/2013

MessageSujet: Re: Hasard et reproductibilité    Dim 16 Juin - 3:28

absolument, la préméditation empêche pas le hasard et le hasard peut-être prémédité
sinon personne achèterait de wogglebug Laughing
Revenir en haut Aller en bas
ikkini
Modérateur
avatar

Messages : 2766
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 39
Localisation : Angers

MessageSujet: Re: Hasard et reproductibilité    Dim 16 Juin - 3:51

Pour ma part, j'ai beaucoup de mal à matcher en me disant : "on verra ce que ça donne". C'est un gros défaut que j'ai, j'aime maîtriser le processus. Pour autant, il m'arrive bien souvent d'avoir des surprises car je maîtrise finalement bien peu de choses !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ikkini.net
lamuzikafred
Petit lama
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 46
Localisation : Montereau-Fault-Yonne

MessageSujet: Re: Hasard et reproductibilité    Dim 16 Juin - 4:24

ikkini a écrit:
Pour ma part, j'ai beaucoup de mal à matcher en me disant : "on verra ce que ça donne". C'est un gros défaut que j'ai, j'aime maîtriser le processus. Pour autant, il m'arrive bien souvent d'avoir des surprises car je maîtrise finalement bien peu de choses !


Ben voilà Mdr...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hasard et reproductibilité    Dim 16 Juin - 4:59

il doit y avoir plein d'approches : la mienne est la suivante :

- si je veux un son précis, j'utilise Absynth, là je sais exactement où je vais, que ce soient des basses, des nappes granulaires, etc ... ou Zebra pour les choeurs, les bells, etc ... (quoique ces synthés soient aussi modulaires à leur façon)

- le modulaire (Nord Modular) : bien que peu d'expérience, là j'aime bien construire un patch au fur et à mesure de ce que j'entends, pour aller là où je ne pensais pas aller, mais là où le son m'entraîne. Sans compter qu'au delà du patch il y a toutes les surprises que réservent les manipulations des contrôleurs. Hasards et volontés au pluriel, c'est bien dit.

@+
Revenir en haut Aller en bas
440hz
Lama-teur
avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 29/07/2012
Localisation : Liège

MessageSujet: Re: Hasard et reproductibilité    Dim 16 Juin - 6:40

eole a écrit:
de manière générale, j'aime bien alterner entre ces deux extrêmes - préméditation et hasard, ne pas me cantonner à l'une ou l'autre de ces attitudes.
je les trouve également fécondes et y trouve plaisir.

et toi, 440hz ?


Je pense que le modulaire est proche de formes artistiques telles que la photo, par exemple. Plus on connait, plus on peut utiliser des techniques pour arriver à un résultat donné. Y aller par essais et erreurs donnera parfois des résultats intéressants mais difficilement reproductibles. Apprendre et comprendre permet à mon avis d'aller plus loin. Et rien n'empêche de comprendre et d’expérimenter à la fois...
Revenir en haut Aller en bas
robonom
Lama-mia !
avatar

Messages : 565
Date d'inscription : 27/02/2012
Localisation : Nantes L.A west coast

MessageSujet: Re: Hasard et reproductibilité    Lun 17 Juin - 7:20

Ma méthode est la suivante : lorsque je reçois un nouveau module, je tache de le tester dans tout les sens (avec oscilloscope si possible) pour voir ce qu'il donne. Après j'expérimente règulièrement avec les autres modules, pour voir ce que ça donne. Et puis je recommence. Et puis encore. C'est très satisfaisant. Et puis au bout d'un moment, j'ai un projet avec quelqu'un, une rèpètition avec robonom (en fait c'est mon band) et j'ai instinctivement une idée de quoi brancher pour arriver à mes fins, et puis finalement c'est pas tout à fait ça, alors je modifie et je trouve quelque chose de super alors je l'utilise et j'en joue... De toutes façons, je ne me dis jamais, c'est exactement ce son que je veux, mais plutôt : avec ce type de patch je vais pouvoir faire ça, ça, ça et ça et ça sera vraiment cool. 
Mine de rien je pense qu'on est tous capables de se brancher un synthé monophonique basique en 5min et d'en tirer le son qu'on veut. Bref, c'est simple de faire des patches simples pour en obtenir des sons plutot  simples. C'est plus compliqué de tirer simplement des sons recherchés avec des patches compliqués, mais c'est quand même marrant...finalement, quand c'est simple, c'est simple et quand c'est compliqué,... c'est plus compliqué...simple à comprendre, non?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.martialfunk.net/artists-label-martialfunk/robonom
[Djo]
Lama-mia !
avatar

Messages : 619
Date d'inscription : 28/02/2011
Age : 34
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Hasard et reproductibilité    Lun 17 Juin - 7:29

Hasard et reproductibilité, j'ai envie de dire, c'est tout le concept du modulaire! Wink

En effet, on dispose de toute une panoplie de modules, certains remplissant les mêmes fonctions mais avec des comportements différents.
Donc on passe forcement par une étape de hasard, d'expérimentation, pour cerner quelle association de modules permettra d'obtenir tel ou tel son, quel OSC répondra le mieux à la FM, etc, etc.
De là vient la reproductibilité, on a mémorisé le fait que telle enveloppe avec tel VCA donnera le son claquant qui perce le mix pour les snares, que tel VCO en hardsync avec tel VCO va donner ce monstrueux son qui décape etc, etc..

En bref, une multitude de possibilité, qu'il faut découvrir par hasard, mais qui seront tout-à-fait reproductible.

Pour ma part, je prends des notes pour certains patches, notamment des associations d'horloges et modules logiques car cela devient vite délicat à mémoriser.
Revenir en haut Aller en bas
http://modularsynth.wordpress.com/
 
Hasard et reproductibilité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Synthé-modulaire :: Les systèmes modulaires :: Les modulaires physiques :: Général-
Sauter vers: