[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

J’ai décidé de parler de ces deux modules en même temps car ils partagent beaucoup de points commun. Ces deux modules permettent de multiplier ou de diviser une horloge, ce sont des utilitaires assez indispensable dès qu’on travaille avec des séquences calées à un tempo global.

Le Rotating Clock Divider (RCD) permet donc de diviser une horloge que vous appliquer dans son entrée IN. La première sortie est une réplique de l’horloge, la deuxième envoie un trig sur deux, la troisième un trig sur trois et ainsi de suite jusqu’à un trig sur 8.
Vous disposez également d’une entrée reset permettant de redémarrer le comptage, cela est très utile avec les sortie ÷7 ou ÷5 par exemple. En effet vous pouvez envoyer la sortie ÷8 vers l’entrée reset afin que les sorties ÷5 ou ÷7 envoie leur trig au même endroit dans la séquence toutes les 8 impulsions, sans cela elles se décalent progressivement ce qui peut être intéressant aussi bien entendu.

Le Shuffling Clock Multiplier (SCM) quant à lui se charge de multiplier l’horloge qu’on applique dans l’entrée IN. Vous aurez ainsi une réplique de l’horloge en sortie x1, l’horloge multipliée par 2 en sortie x2, par 3 en sortie S3, etc. Vous aurez tout de suite constaté que les sorties en vert sont précédées d’un S qui correspond à Shuffle. En effet, en appliquant un CV en entrée Slip, vous pouvez appliquer du shuffle à ces sorties afin que ce ne soient pas de simple multiplication de l’horloge et ainsi créer des séquences plus vivantes. En appliquant un CV (entre 0V et 5V) vous décalez progressivement une impulsion sur deux.

Les deux modules proposent une entrée Rotate et c’est là que les choses deviennent vraiment passionnantes ! En effet, grâce à un CV (entre 0V et 5V) vous pouvez modifier l’ordre de ce qui sort de chaque sortie. Par exemple avec une valeur légèrement supérieure à 1V, la sortie ÷1 envoie une horloge divisée par 2, la sortie ÷2 envoie une horloge divisée par 3 et ainsi de suite jusqu’à la sortie ÷8 qui envoie l’horloge originale ! Les variations deviennent alors assez folles, on peut s’y perdre, mais on peut aussi séquencer ces changements d’horloges afin de transformer ces modules en séquenceurs de trigs avancés.
Pour mieux comprendre, voici les tableaux représentant la rotation d’horloge :

Rotation sur le RCD
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Rotation sur le SCM
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ces deux modules disposent d’extensions qui permettent d’aller encore plus loin !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]