Synthé-modulaire

Quelques lamas, sur la cordillère des ondes
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Tiptop Audio - Trigger Riot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ikkini
Modérateur
avatar

Messages : 2768
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 39
Localisation : Angers

MessageSujet: Tiptop Audio - Trigger Riot   Mar 12 Nov - 0:20

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le Trigger Riot est un séquenceur de Trig/Gates basé sur un système de division d’horloge. Autant le dire tout de suite, son interface ne ressemble à aucune autre et peut sembler très complexe. Si elle l’est effectivement, cela n’empêche en rien de très rapidement créer des séquences rythmiques vivantes.

Le Trigger Riot offre 8 séquences simultanées, dont vous trouverez les quatre premières sorties en ordonnées (sorties 1 à 4) et les quatre autres en abscisse (sorties A à D). Les paramètres de ces pistes dont gérés par une matrice de 16 encodeurs.À côté de chaque sortie, vous trouverez un bouton intitulé Mute/Sel, celui-ci permet donc de couper les sorties individuelles, mais aussi de sélectionner une des huit pistes en mode Individual (nous y reviendrons plus tard) ou encore d’enregistrer des séquences en temps réel.

Le module dispose de quatre banques de quatre mémoires, donc 16 au total (voire 32 puisque les séquences en mode Individual et Matrix sont dissociées). Ces mémoires enregistrent également tous les paramètres que vous aurez définis.

Vous disposez également d’un large encodeur dont la fonction par défaut est le réglage du tempo, mais qui vous servira aussi dans les menus. Il y a également quelques boutons pour accéder aux différents paramètres et fonctions.

Et enfin, vous disposez d’une entrée et une sortie pour l’horloge et le reset.

Avant d’entrer dans le détail de création de patterns, je reviens rapidement sur les deux modes Individual et Matrix qui se sélectionnent à l’aide du bouton associé.
Le mode Matrix est celui sélectionné par défaut, dans ce mode une action sur un encodeur de la matrice affectera la sortie de l’abscisse ET de l’ordonnée. Donc si je tourne l’encodeur 1, je modifie les données sur la sortie 1 ET la sortie A, etc.
En mode Individual, les encodeurs ne modifient rien tant qu’on n’a pas sélectionné la piste sur laquelle on souhaite travailler à l’aide du bouton Mute/Sel. Donc si je veux modifier le pattern de la sortie 1, il faut que je reste appuyé sur le bouton Mute/Sel associé tout en tournant le ou les encodeurs de la ligne ou la colonne correspondant.

Passons dans le vif du sujet : construire ses patterns !
Comme vous l’avez maintenant compris, chaque piste dispose de quatre encodeurs. Ces encodeurs peuvent modifier différents paramètres auxquels vous accédez en les sélectionnant via le bouton Mode en haut du module.
Divide vous permet de rajouter des trigs en divisant l’horloge de 1 à 255. Avec une horloge classique, un encodeur avec une valeur de 1 déclenchera des double-croches, avec une valeur de 2 des croches, une valeur de 4 des noires, etc. Vous pouvez construire des séquences plus complexes en rajoutant des divisions d’horloge supplémentaires à l’aide des 3 autres encodeurs. Vous constaterez rapidement que certaines impulsions peuvent disparaître. Cela est dû au fait que lorsque la durée de l’impulsion chevauche la suivante, cette dernière n’est pas jouée. Par défaut la durée de l’impulsion est de 25%, mais nous verrons plus loin comment modifier cette valeur. Bien évidemment à 0% toutes les impulsions seront jouées.
Steps vous permet de rajouter des impulsions sur des pas précis, tout simplement en sélectionnant ceux-ci à l’aide des 4 encodeurs.
Probability vous permet de définir la probabilité qu’une impulsion programmée soit déclenchée. Attention cette probabilité s’applique aux impulsions programmées avec le même encodeur ! Si vous programmez une division de 1 avec l’encodeur 1 et une probabilité de 50% avec l’encodeur 2, les impulsions continueront à avoir lieu toutes les double-croches ! (il en va de même pour les menus suivants)
Speed vous permet de modifier la référence de l’horloge en la divisant ou la multipliant pour accélérer ou ralentir les séquences programmées ou les faire jouer sur des modes décalés lorsque vous êtes sur des valeurs de transition entre 1/16ème de note et 1/8ème de note par exemple.Clock Shift vous permet de décaler les impulsions par pas. Si par exemple vous voulez programmer un charley sur les contre-temps, en mode Divide vous programmez 4 pour avoir un charley à la noire, puis une valeur de 2 en Clock Shift, ce qui décale donc vos impulsions d’un demi-temps.
Time Shift vous permet de créer une sorte de shuffle sur vos séquences, la valeur va de 0 à 360. Restons sur notre exemple de charley, si vous souhaitez un charley à la double croche avec du swing sur les contre-temps, vous allez d’abord programmez en mode Divide 2 avec l’encodeur 1, 2 avec l’encodeur 2 (vous obtenez des croches superposées), en mode Clock Shift vous programmez 1 avec l’encodeur 2 (votre charley joue maintenant à la double croche puisque vous avez décalé vos croches d’un quart de temps), puis vous réglez le swing en mode Time Shift avec l’encodeur 2 (ce qui ne décale donc que les notes intermédiaires).
Pulse Width, comme expliqué précédemment, vous permet de régler en pourcentage la durée des impulsions, ce qui permet notamment d’effacer des notes en les superposant. Par défaut la valeur est de 25%.

Comme vous le voyez tout ceci est assez dense, mais il ne faut pas paniquer, car même sans rien comprendre on obtient des résultats assez délirant en tournant les encodeurs au hasard et en faisant confiance à ses oreilles. Cependant la nature première du module qui est basé sur un diviseur d’horloge peut créer des décalages complets par rapport à d’autres séquenceurs qui tourneraient en même temps. Mais nous allons voir comment y remédier !

Nous allons maintenant nous intéresser au bouton BPM/Cycle. Celui-ci permet de régler des points de départ (CYCS) et des points de fin (CYCE) afin de générer des patterns répétitifs. Prenons l’exemple d’un pattern classique, en piste 1 nous avons un kick et en piste 2 une snare, nous voulons la grosse caisse sur tous les temps et la snare sur les temps 2 et 4. Dans ce cas, en mode Divide on programme 4 sur la piste 1 et 8 sur la piste 2. Le pattern fonctionne, sauf que si nous synchronisons avec un séquenceur externe, on s’aperçoit qu’on est décalé. Cela est lié à la logique de division d’horloge du module, en effet le premier kick jouera au quatrième quart de temps ! Pour y remédier, nous allons mettre une valeur de 4 à CYCS, ainsi, le quatrième quart de temps devient le premier et une valeur de 68 à CYCE, ainsi notre boucle revient au début au bout de 16 temps ! Malin !

Voici donc les bases du module, il vous restera encore des choses à découvrir, mais le manuel vous aidera à découvrir les autres fonctions proposées. L’idée était ici de présenter les bases du fonctionnement du module. Malgré sa complexité et sa logique inédite, il reste très intuitif et permet très rapidement de créer des séquences rythmiques vivantes sur lesquels il est aisé et agréable d’agir en temps réel. Ce Trigger Riot est une vraie réussite pour ceux qui aiment les modules complets et complexes !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ikkini.net
 
Tiptop Audio - Trigger Riot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Synthé-modulaire :: Théories et Ressources :: Fiches de modules et systèmes-
Sauter vers: