Synthé-modulaireConnexion

Quelques lamas, sur la cordillère des ondes


Musique générative, systèmes autonomes

Partagez

descriptionMusique générative, systèmes autonomes

more_horiz
La musique générative est pratiqué sous différentes formes, sous plusieurs noms. Soit qu'il s'agit de composition algorithmique aidé des logiciels ou [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] qu'on ne touche, le point commun est un système qu'on a construit, qui engendre de la musique souvent insoupçonnée.

J'ai déjà posté quelques liens dans ma présentation à [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (qu'on peut librement améliorer) et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] sur l'automatisation de la composition.

Une nouvelle addition: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] d'un pièce. (Je vais sortir un album avec ce composition entres autres.)

Quels sont votre idées, pratiques, ou pensées sur la musique générative ? Vous avez inventé un patch merveilleux ou capté un son inouï de ce patch ?

descriptionRe: Musique générative, systèmes autonomes

more_horiz
J'ai commencé à bosser là dessus avec juste mes modules Make Noise, pour le moment c'est juste de la prise en main, recherche sonore plus qu'une véritable composition générative.
J'ai en projet de travailler là dessus dans l'année pour sortir un 4 titres sur le netlabel qui avait sorti mon ep Un. Mon but est vraiment de réussir à créer des patches qui gardent réellement ma patte musicale mais qui puissent évoluer sur du très long terme (plusieurs heures) de manière intéressante.
Ma première approche de la musique générative (que je ne connais que très très très peu) c'était un patch Max/MSP d'Autechre. C'est un patch que j'ai très souvent écouté à la manière d'un album qui s'écrit différemment à chaque écoute.

Dernière édition par ikkini le Ven 2 Mai - 5:07, édité 1 fois

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

descriptionRe: Musique générative, systèmes autonomes

more_horiz
Ton projet est vraiment ambitieux, ikkini, mais sans doute, tu le sais ! Créer des patches qui évoluent en façon intéressant pendant des heures, c'est pas facile. Bien sûr, nous avons des examples comme [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] . Je ne dirai que son musique est toujour intéressant à écouter, mais il faut respecter une telle folie de grandeur !

descriptionRe: Musique générative, systèmes autonomes

more_horiz
Sujet fascinant...très bon lien vers le travail de Roland Kayn, merci  Cool 

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

descriptionRe: Musique générative, systèmes autonomes

more_horiz
l'idée des patch aux sources de modulations forcément modulés par d'autres sources,, induisant donc une réinjection de signal , est prometteuse , si dogmatique qu'elle soit .
Comme un chien se mordant la queue, et monte au Nirvana
Le hasard m'a fait réaliser que j'étais dans une spirale de feedback d'horloge l'autre jour. Au dela d'une fréquence le systeme se bloque , pour un certain temps, puis reprend. Parfois un quart d'heure plus tard.
Super,la Pataphysique appliquée aux nouilles!

descriptionRe: Musique générative, systèmes autonomes

more_horiz
Ah la musique générative !
C'est ce pourquoi, à la base, que je me suis intéressé aux modulaires. C'est également ce que je cherche à faire.

descriptionRe: Musique générative, systèmes autonomes

more_horiz
Yes !

C'est un terrain que j'ai aussi envie d'explorer !.
Moi j'ai commencé à m'y intérresser en même temps qu'a pur data, mais ayant aussi des lacunes en solfège, j'ai encore du mal à faire des programmes cohérents pour ce qui est de créer des générateurs de notes évolutifs...

descriptionRe: Musique générative, systèmes autonomes

more_horiz
tiego a écrit:
l'idée des patch aux sources de modulations forcément modulés par d'autres sources,,  induisant donc une réinjection de signal , est prometteuse , si dogmatique qu'elle soit .


A vrai dire, c'est une stratégie limitée, et le résultat est souvant un système chaotique. Mais c'est précisement le chaos que je trouve fascinante. Surtout, ce que m'intéresse, c'est qu'on peut aisément construire des systmèmes si complexes que les physiciens ont jamais tenté les rechercher ! Cela dit, j'admire aussi la simplicité; patcher quelque chose d'original et évoluant utilisant moins de cinque cordes, c'est dure. Ou peut-être que non, si les modules font le boulot.

descriptionRe: Musique générative, systèmes autonomes

more_horiz
Cette série de programmes, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] , est un très bon introduction à la musique générative et tous les grands maîtres: Xenakis, Lucier, Lejaren Hiller... ils sont tous là.

descriptionRe: Musique générative, systèmes autonomes

more_horiz
vaste sujet , merci pour le lien

descriptionRe: Musique générative, systèmes autonomes

more_horiz
oui merci pour le lien oberdada ainsi que pour ce sujet qui m'intéresse beaucoup.
J'ai lu, entre autres, ton manifeste et me demandais si un module tel que le Radio Music pouvait s'inscrire dans une logique de patches génératifs. Après une courte réflexion je pense que oui mais ton avis m'intéresse...

descriptionRe: Musique générative, systèmes autonomes

more_horiz
Bon, je n'ai pas d'éxperience personelle avec le module Radio Music, mais ça semble permettre une automatisation de fréquence de réception. Alors, je ne sais aucune raison pourquoi ce module puisse pas figurer dans un patch génératif. Ça depend du définition de musique générative bien sûr, et de la manière à operer la radio. Plusieurs pièces de musique générative sont crées autor de l'idée que la musique peut se prolonger sans effort ou contrôle humaine. Donc, inclure dans un patch par ailleurs complètement automatisé une radio ne pose pas de problème. Même une pièce comme Devils Music par Nicolas Collins qui utilise seulment une radio comme source sonore et laisse certains décisions à l'éxecuteur peut qualifier comme musique générative, en fait une des meilleurs exemples à mon avis !

Mais l'inclusion d'une radio serait tout à fait haram dans le contexte de mon manifeste, où j'ai essayé de décrire un sous-ensemble plus restrainte de la musique générative.

descriptionRe: Musique générative, systèmes autonomes

more_horiz
Le Radio Music n'est pas une radio en tant que telle. C'est un lecteur de samples sur carte Micro SD qui peut contenir jusqu'à 100 heures, 16 dossiers pouvant chacun contenir 75 fichiers sonores.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

descriptionRe: Musique générative, systèmes autonomes

more_horiz
Oui, je réalisait mon malentendu aujourd'hui. Avec une radio, le système sera plus ouverte et capable d'un plus vaste espace de sons, tandis que une collection fixe des échantillons a l'avantage qu'on peut prédire mieux quelle type de musique on va faire. Et je pense que tout les deux peuvent servir pour faire de la musique générative.

(En considérant qu'il y a déjà des modules pour capter les ondes de FM et shortwave, le chemin est court et paresseux vers ce genre de musique générative.)

descriptionRe: Musique générative, systèmes autonomes

more_horiz
Un premier dans la vidéo ci dessous

J'essaie de respecter le manifeste, mais je trouve extrêmement difficile de ne pas toucher au patch pendant son évolution, car j'ai pour habitude une approche hybride qui consiste à laisser s'installer un chaos puis tenter de l'influencer pour faire avancer la musique dans une autre direction, puis dès qu'un direction claire se dessine, je sème à nouveau un peu de chaos pour modifier cette direction. C'est un système pseudo autonome, ou un chaos influencé, une composition incertaine avec un balancier qui oscille entre ordre et chaos.

Alors je me suis essayé quand même, première tentative, avec 2 ou 3 moments où je touche au patch.

La source de modulation est Noisering (qui est lui même modulé, et prévlève un tension en sortie du patch), Les deux sorties de Noisering pilotent JAG, qui offre alors 10 autres sources de modulation. Le son sort de deux Anti-Oscillator, entrant dans un XMIX en crossfade puis Borg LPG, puis Boogie en filtre. Tame machine quantize sur une gamme bien précise qui est transposée.

ça manque encore de variété, le patch m'est venu comme ça de façon intuitive, il faut un peu l'optimiser, et peut être le simplifier.


descriptionRe: Musique générative, systèmes autonomes

more_horiz
Pourquoi ne pas justement utiliser le René pour pouvoir faire évoluer le patch sur la durée ?

descriptionRe: Musique générative, systèmes autonomes

more_horiz
ça évoluera moins qu'avec un noisering car sur un rené les 16 tensions sont figées

mais je manque peut être de VCA

descriptionRe: Musique générative, systèmes autonomes

more_horiz
Oh ! Z'ai cru voir un Noisering volant !

descriptionRe: Musique générative, systèmes autonomes

more_horiz
non non il n'y avait je t'assure, c'est juste l'effet de la musique sur ton cerveau Very Happy

descriptionRe: Musique générative, systèmes autonomes

more_horiz
(en même temps faut bien s'occuper pendant que le modulaire travaille tout seul)

descriptionRe: Musique générative, systèmes autonomes

more_horiz
davidh a écrit:
ça évoluera moins qu'avec un noisering car sur un rené les 16 tensions sont figées

mais je manque peut être de VCA



Oui mais ça permet de créer une évolution dans le temps, avec une clock lente Smile
Parce que sans tweak, le noisering ne fait pas réellement "évoluer" le patch. Je ne parle pas de le remplacer par le René, mais juste que tu as deux séquenceurs qui pourraient justement tweaker à ta place pendant que le noisering fait son taf.

Bref c'est ce que je ferais pour que le son change tout au long de la prise.

descriptionRe: Musique générative, systèmes autonomes

more_horiz
ben en fait un LFO modulé en fréquence fait changer le paramètre Change du noisering, le paramètre Chance est modulé par un canal de JAG et prélève la sortie mayhem du premier Anti-osc comme source.

si le LFO est bas, la séquence du noisering tourne en boucle, plus le LFO monte, plus la chance de changer de séquence est grande et tout ça dépend aussi de Chance. Comme le LFO est modulé on a des périodes plus ou moins longues de répétitions.

Quant à l'horloge elle vient d'un envelator qui est en cycle dont quasiment tout est modulé. Et il y a une seconde horloge qui vient du second envelator.

2 AO sont en crossfade dans un XMIX, modulé par un des deux envelator, mais il pourrait être intéressant de combiner un AO et un Megawave pour plus de variété sonore.

Je pourrai rajouter un René ou le second Noisering volant, mais à ce stade en complexifiant encore, je crois que ça va ajouter du chaos et donc de l'uniformité. Mais je pourrais essayer, peut être avec des ET sur des horloges, René gère la logique donc ça pourrait être intéressant.

Il faudrait arriver à ce que le patch, de lui même, puisse "changer d'univers" de temps en temps

mais il vaudrait peut être mieux simplifier, à suivre...

descriptionRe: Musique générative, systèmes autonomes

more_horiz
mais à ce stade en complexifiant encore, je crois que ça va ajouter du chaos et donc de l'uniformité.


Il faudrait arriver à ce que le patch, de lui même, puisse "changer d'univers" de temps en temps


Bah c'est bien ce que je pensais, ton René peut changer plein de paramètres chaque minute par exemple, parce que (avis vraiment personnel) un patch génératif est intéressant par son évolution dans le temps. Là effectivement ton noisering change constamment, mais je trouve justement que -comme tu le dis- avec ce chaos on arrive à quelque chose de finalement assez uniforme.

Bref, moi je patche jamais comme ça de toute façon Smile

descriptionRe: Musique générative, systèmes autonomes

more_horiz
ouais, mais René a 16 pas, donc 16 valeurs, donc en 16 minutes on a fait le tour, je pensais à un second noisering car il peut sortir plus de 16 valeurs différentes, ça peut être plus intéressant car dans la charte il ne faut pas toucher au patch. Ou alors un simple S&H

moi non plus je patch jamais comme ça, j'interviens toujours en live sur mes patchs, donc en quelques sortes je débute Very Happy J'aimerai bien tomber sur un patch qui donne l'impression de vivre de lui même et soit étonnement varié dans le temps, comme si quelqu'un jouait.

descriptionRe: Musique générative, systèmes autonomes

more_horiz
Bah 16 minutes c'est déjà pas mal non ? haha.

Avec de l'aléatoire je pense que t'auras fait le tour en moins de 16 minutes... y'aura plus de valeurs différentes ouais (qui seront juste des intermédiaires avec les autres), mais pas de direction. Et quelqu'un qui joue a une direction, il ne se comporte pas comme un S&H.

Putain ça me donne envie d'essayer, tu fais chier.

(faut vraiment que je l'essaie un jour ce noisering)

descriptionRe: Musique générative, systèmes autonomes

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum