Partagez
Aller en bas
[LFSS]
Petit lama
Messages : 73
Date d'inscription : 14/09/2014
Localisation : Essonne

Son malsain au modulaire

le Ven 2 Oct - 2:48
Bonjour à tous,

Je reviens encore avec une question concernant un morceau que j'écoute en boucle depuis quelques jours maintenant.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

On entend à 10:45 (et à plusieurs autres moments avant dans le passage) un bruit, que je qualifierai d'hyper malsain, et je suis à peu près sûr qu'il est fait avec un synthétiseur modulaire.

J'ai fait des expérimentations : un ADSR contrôlé avec un LFO très rapide, un decay très bref, un S&H qui sample du bruit blanc à vitesse moyenne dans un VCO, mais j'arrive pas à obtenir la même chose ou du moins quelque chose de similaire.

Dois-je utiliser des modules numériques ? (j'ai un basic system de Doepfer, du tout analo donc) Ou autre chose ?

Merci de vos réponses les amis modularistes Bravo
avatar
mercutio
Maître Zen
Messages : 2748
Date d'inscription : 08/11/2010
Age : 40

Re: Son malsain au modulaire

le Ven 2 Oct - 3:05
A on sens, c'est du sample trituré ou éventuellement du grain delay !
[LFSS]
Petit lama
Messages : 73
Date d'inscription : 14/09/2014
Localisation : Essonne

Re: Son malsain au modulaire

le Ven 2 Oct - 3:17
D'accord, et comment tu reproduirais cela ? Je crois entendre un son de "perceuse" à un moment, tu penses que ça a été créé à partir de ça ?

(Je n'y connais rien en sample, j'ai rien pour sampler, je ne sais pas comment ça marche... Honte sur moi, je sais...)
avatar
oberdada
Grand lama
Messages : 317
Date d'inscription : 26/01/2014
Localisation : scandinovie
https://ristoid.net/.oberdada.html

Re: Son malsain au modulaire

le Ven 2 Oct - 3:55
C'est probablement fait par granulation. Il y a des modules numeriques et des logiciels pour ça, si tu ne veux pas faire ce que faisait Stockhausen en Paris avec de bande magnetique, des ciseaux et boucoup de patience.

[LFSS]
Petit lama
Messages : 73
Date d'inscription : 14/09/2014
Localisation : Essonne

Re: Son malsain au modulaire

le Ven 2 Oct - 4:15
Mmh sympa... C'est pas faute de vouloir, mais plutôt de pouvoir, et de savoir faire. Je ne possède pas de magneto à bandes, et même si j'en avais un, je ne saurais pas quoi sampler, ni comment découper la bande, la scotcher à un autre endroit, et faire passer le tout. Par contre qu'est-ce que j'aimerais savoir faire ça Satisfait

Sinon en logiciel tu me recommandes quoi ?
avatar
mercutio
Maître Zen
Messages : 2748
Date d'inscription : 08/11/2010
Age : 40

Re: Son malsain au modulaire

le Ven 2 Oct - 4:29
Ou du Time stretching ! Qu'utilises tu comme logiciel hôte (Daw) ?
avatar
Ac-tone
Lama-teur
Messages : 220
Date d'inscription : 22/02/2014

Re: Son malsain au modulaire

le Ven 2 Oct - 4:32
Ça ressemble beaucoup à certaines textures que j'obtiens avec le clouds...

Sinon, je connaissais pas Ulver, super découverte, merci Smile
[LFSS]
Petit lama
Messages : 73
Date d'inscription : 14/09/2014
Localisation : Essonne

Re: Son malsain au modulaire

le Ven 2 Oct - 5:07
J'ai Fruity Loops, mais je ne l'utilise jamais à part pour me servir d'un oscilloscope. Je n'ai pas de carte son sur mon ordi. Je vais me renseigner sur le Time Stretching, mais toujours pareil, ça implique qu'il faut partir de quelque chose, d'un son ou d'une onde, et je n'ai aucune idée de ce sur quoi je dois partir !

Ac-tone : le clouds me fait de l'oeil depuis un petit moment et j'ai l'impression qu'il correspond de plus en plus aux types de sonorités que je recherche. Il faudrait peut-être que je m'y intéresse de plus près.

Ulver est vraiment un excellent groupe, je te recommande vivement d'écouter leur discographie Smile
avatar
He_lium
Lama-mia !
Messages : 728
Date d'inscription : 30/10/2013
Localisation : Mons
http://heliumsounds.bandcamp.com/

Re: Son malsain au modulaire

le Ven 2 Oct - 6:56
[LFSS] a écrit:...ça implique qu'il faut partir de quelque chose, d'un son ou d'une onde, et je n'ai aucune idée de ce sur quoi je dois partir !

Prends ton vélo ou tes chaussures de marche, un petit enregistreur numérique (ou portable/iPod etc...) et pars dans la nature ou en ville enregistrer les sons. Ca te permettra de travailler sur tes propres enregistrements (c'est quand même mieux je trouve) et tu n'en seras que plus satisfait car tu t'approprieras encore plus ton travail, plus personnel. Et comme le dit Ac-tone, le Clouds te permettra d'approcher ce genre de sonorités. C'est un superbe module très complet, facile à utiliser et encore abordable financièrement. Fais toi ton propre avis en parcourant les vidéos du Clouds sur le net. C'est pas ça qui manque Wink
[LFSS]
Petit lama
Messages : 73
Date d'inscription : 14/09/2014
Localisation : Essonne

Re: Son malsain au modulaire

le Mar 6 Oct - 10:57
Merci pour ta réponse helium.
En gros je sors de ma grotte, je vais enregistrer le son de ma vieille Renault 12 au démarrage, et avec le Clouds je vais pouvoir en faire un son totalement déformé, voire malsain comme j'aimerais avoir ?
Sinon, il y a une alternative possible sur ordinateur ? J'y connais absolument rien, et vraiment je suis désolé si ces questions ont déjà été abordées mais je ne sais pas quoi chercher sur internet pour comprendre du début à la "fin"...
avatar
mercutio
Maître Zen
Messages : 2748
Date d'inscription : 08/11/2010
Age : 40

Re: Son malsain au modulaire

le Mar 6 Oct - 16:31
Je te conseille de prendre la demo de "the Mangle", cet extrait te donnera un aperçu de ses possibilités !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ce logiciel coûte quelques dizaines d'euros et devrait remplir le cahier des charges (il y en a d'autres ) ! Afin de l'alimenter (c'est un sampler), la piste proposée par hélium me semble très pertinente ! Sinon un phonogene (ou un module eurorack capable de jouer un sample a l'envers et de le pitcher) passé dans le clouds devrait répondre à tes attentes !
avatar
mercutio
Maître Zen
Messages : 2748
Date d'inscription : 08/11/2010
Age : 40

Re: Son malsain au modulaire

le Mer 7 Oct - 0:27
En fait le granulizer intégré de FL devrait déjà t'aider !
avatar
oberdada
Grand lama
Messages : 317
Date d'inscription : 26/01/2014
Localisation : scandinovie
https://ristoid.net/.oberdada.html

Re: Son malsain au modulaire

le Mer 7 Oct - 10:27
[LFSS] a écrit:
Sinon, il y a une alternative possible sur ordinateur ?

Oui, il y a plusieurs alternatives comme [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ou [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
Tous les deux sont très capables, permettant des traitements avancées dans le domaine spectral ou le domaine temporel. De plus, ils sont gratuites / libres, mais on doit lire ce qu'il y a de documentation !
[LFSS]
Petit lama
Messages : 73
Date d'inscription : 14/09/2014
Localisation : Essonne

Re: Son malsain au modulaire

le Jeu 8 Oct - 2:36
mercutio a écrit:En fait le granulizer intégré de FL devrait déjà t'aider !

Alors j'ai essayé le granulizer de FL mais d'une, je n'y comprends pas grand chose, de deux y'a quelque chose qui m'échappe. J'enregistre le son de ma table quand je donne un coup de poing dessus. J'aimerais que ce son dure "indéfiniment", quitte à ce qu'il soit dénaturé je m'en fiche, justement c'est un peu ce que je voudrais faire, partir d'un son banal pour avoir quelque chose de magistral. Sauf que dans le granulizer, je ne peux pas augmenter énormément le sustain, et quand je joue une note sur le clavier virtuel, je vais avoir un son qui va durer tout au plus 7 secondes.

Je suis encore une fois vraiment désolé si tout cela est débile, mais je n'ai jamais fait de samples, c'est la première fois que je m'y intéresse, et je n'ai aucune base, mais je suis hyper motivé.

oberdada, je vais essayer les deux soft que tu me proposes, merci !
[LFSS]
Petit lama
Messages : 73
Date d'inscription : 14/09/2014
Localisation : Essonne

Re: Son malsain au modulaire

le Dim 10 Avr - 11:51
Bonjour,

Je me permets de upper ce sujet, quelques mois plus tard.

Je me suis beaucoup intéressé à la synthèse granulaire et au trifouillage de samples que j'ai enregistré, etc.
Il me reste néanmoins beaucoup de questions que je voulais vous faire part, en espérant avoir des réponses.

Voilà, entre temps j'ai eu un iPad mini et j'ai téléchargé de nombreuses applications pour bidouiller des samples (entre autres : Samplr, borderland, iPulsaret), mais voilà, outre le travail que j'effectue sur la texture, je me demandais si, pour composer des pièces, j'avais besoin d'être sur une tonalité. Et si, par exemple, je veux jammer avec des amis musiciens, dois-je obligatoirement utiliser des notes, ou ce genre de son n'est qu'un travail sur le timbre et non sur le système classique de notes tempérées ? Et si je veux composer quelque chose sur mon iPad, je vais utiliser un long accord sur Samplr par exemple, si en théorie je joue un Do et que j'improvise sur la gamme par ton en do, ou plus traditionnellement, en mode mineur par exemple, ça colle pas avec mon accord. J'en conclue que ça ne fonctionne pas comme ça, que le Do n'est pas quantisé.

Pour revenir sur la musique d'Ulver, les bruitages sont-ils des notes par exemple, des notes dans la tonalité du morceau, ou bien juste des bruitages plus ou moins aigus ?

Je me suis également beaucoup intéressé au glitch et je me demandais également comment obtenir des sons de grosse caisses comme ça (à partir de 43:51, avec un relâchement long et typiquement glitch : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Merci pour vos réponses :-)
avatar
Franz
Lama-mia !
Messages : 759
Date d'inscription : 17/03/2011
Age : 71
Localisation : PACA 04

Re: Son malsain au modulaire

le Dim 10 Avr - 19:38
Je viens de réécouter...c'est sans aucun doute tout simplement du sample passé à l'envers  comme le propose Mercutio plus haut.

Difficile à réaliser sans daw sur ordi avec tes petits collages  ou alors carrément un échantillonneur en live. Un sample à l'envers joué deux octaves au-dessus  donne tout à fait ce genre de choses.
[LFSS]
Petit lama
Messages : 73
Date d'inscription : 14/09/2014
Localisation : Essonne

Re: Son malsain au modulaire

le Dim 10 Avr - 23:31
Oui Franz, j'ai trouvé la combine. J'utilise Samplr sur mon iPad pour arriver à ce genre de choses.

Toujours pareil, est-ce important de connaître l'échantillon utilisé de base (j'utilise un bruitage de verre frappé avec une fourchette pour avoir ça), et est-ce que utiliser les notes de la gamme est important ou ce genre de bruitages est juste un travail sur la texture et donc non quantifié avec des notes aléatoires ?

J'ai encore un autre type de son ou je me pose les questions ci dessus. Sur cette autre musique d'Ulver, on entend à 4:14 une sorte de porte métallique avec un gros effet de time stretching : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] . Comment obtenir très précisément cette sonorité ? J'ai enregistré un son de ma porte qui grince, je le ralentis, je passe le tout sur une reverbération massive, j'obtiens quelque chose de similaire mais pas comme je l'attends.
Deux questions donc : est-ce important d'utiliser l'échantillon "de base", et est-ce important de jouer sur une tonalité ? Si je me trompe pas, le morceau est en Do mineur, le piano joue avec les notes de cette gamme, dois-je jouer un do précisément ? Sauf qu'avec mes applications et sur Ableton Live, je n'arrive pas à obtenir un do précisément.

Voilà, désolé si toutes ces questions semblent très abstraites...
avatar
Franz
Lama-mia !
Messages : 759
Date d'inscription : 17/03/2011
Age : 71
Localisation : PACA 04

Re: Son malsain au modulaire

le Lun 11 Avr - 2:04
À mon avis tu ne devrais pas chercher de recettes,  il vaudrait mieux que tu fasses toi-même tes découvertes et "astuces" sonores et concernant la tonalité c'est une question de ressenti.  Il est des dissonances agréables et d'autres non, et essayer de donner une tonalité à un "bruit"  n'est pas forcément nécessaire pour qu'il s'intègre bien dans un climat musical, c'est même bien qu'il puisse surprendre... mais discrètement.

Personnellement, je ne cherche jamais un résultat… C'est le résultat qui me trouve. De toute façon tout cela est complètement éphémère à moins que l'on veuille se faire une collection musicale pour la postérité.
Là-dedans c'est l'alchimie qui est intéressante même si ça prend un temps fou, mais moi j'ai du temps  alors c'est plus facile  alien

J'adore le modulaire pour le fait qu'il me fait penser au mandala que l'on efface une fois terminé. jocolor
[LFSS]
Petit lama
Messages : 73
Date d'inscription : 14/09/2014
Localisation : Essonne

Re: Son malsain au modulaire

le Lun 11 Avr - 2:26
Merci pour ton message Franz.

Je comprends tout à fait, notamment les dissonances agréables, mais le problème est que je ne sais pas par où commencer pour composer avec de genre de bruitages.
Je joue principalement de la Berlin School, avec des accords définis, une basse dans la tonalité, une lead également dans la tonalité, et avec mon modulaire je fais les effets de vent, de chimes, etc. quelque chose de très classique et traditionnel.
Depuis que je me frotte à la Dark Ambient, au triturage de samples etc., j'essaye de me baser sur le solfège. Je veux partir d'un long accord grâce à un échantillon, mais cet accord, même si je joue un ré mineur sur mon clavier, il ne sonnera pas comme un ré mineur. Si j'improvise par dessus, ça ne colle pas. C'est ça qui me dérange, le style de composition change du tout au tout, je suis très loin de la Berlin School très traditionnelle que je joue jusqu'à présent.
avatar
oberdada
Grand lama
Messages : 317
Date d'inscription : 26/01/2014
Localisation : scandinovie
https://ristoid.net/.oberdada.html

Re: Son malsain au modulaire

le Lun 11 Avr - 4:47
Franz t'a donné des sages conseilles de partir de l'experimentation.

Mais pour cette question specifique du échantillon qui ne marche pas dans une contexte tonale, quelle type de son est-ce que tu as échantillonné ? Pour reussir avec des accords et melodies, il faut un son harmonique. Au contraire, on a échantillonné tout type de bruit inharmonique, comme l'aboiement d'un chien et joué des mélodies avec. Mais comme tu le dis, le style de composition change et doit changer avec la repertoire des sons. Rien d'étonnante avec ça. Les bruits et sons inharmoniques ne sont pas très bien adaptées à la musique tonale. Même les carillons posent des problèmes si on les joue avec plusieurs voix.
[LFSS]
Petit lama
Messages : 73
Date d'inscription : 14/09/2014
Localisation : Essonne

Re: Son malsain au modulaire

le Lun 11 Avr - 5:34
Merci pour vos messages, merci beaucoup.

J'ai échantillonné toute sortes de son qui sont inharmoniques : porte qui grince, orage, gouttes d'eau dans une flaque d'eau... Et c'est avec ça que j'aimerais créer l'ambience sonore en fond.
Du coup, puisque ces sons sont inharmoniques, il m'est impossible de créer une mélodie qui sonnera "juste" par dessus ?
Et, tu entends quoi par un échantillon harmonique justement ? Puisque même si je joue un do sur ma guitare, il ne sera plus juste au bout d'un certain temps ?
Et du coup, comment expérimenter sans aucune base ? Mis à part le fait que c'est l'essence même de la musique expérimentale...
Encore désolé si tout ce que je dis est abstrait, je tente de comprendre...
avatar
Mega Voyelle
Lama-teur
Messages : 254
Date d'inscription : 13/12/2014
Age : 41
Localisation : clermont-ferrand
http://www.soundcloud.com/mega-voyelle

Re: Son malsain au modulaire

le Lun 11 Avr - 6:02
Franz a écrit:À mon avis tu ne devrais pas chercher de recettes,  il vaudrait mieux que tu fasses toi-même tes découvertes et "astuces" sonores et concernant la tonalité c'est une question de ressenti.  Il est des dissonances agréables et d'autres non, et essayer de donner une tonalité à un "bruit"  n'est pas forcément nécessaire pour qu'il s'intègre bien dans un climat musical,  c'est même bien qu'il puisse surprendre...  mais discrètement.

Personnellement, je ne cherche jamais un résultat… C'est le résultat qui me trouve. De toute façon tout cela est complètement éphémère à moins que l'on veuille se faire une collection musicale pour la postérité.
Là-dedans c'est l'alchimie qui est intéressante

entièrement d'accord avec toi Franz, j'ai le souvenir d'un concert de hi-tone (dub) où un hélicoptère arrive et surplombe tout et c'était ça la magie, l'oppression où l'harmonie se substitue au son pur, déstabilisant et énorme, faut suivre son instinct ses goûts et aller toujours plus loin dans l’expérience mais surtout se faire plaisir sans aucune norme alien
Marsyas
Lama-teur
Messages : 213
Date d'inscription : 11/01/2015
Localisation : Toulouse

Re: Son malsain au modulaire

le Lun 11 Avr - 6:14
Alors j'utilise beaucoup les fields recordings (parfois tonaux, parfois non (enfin surement mais je n'ai pas l'oreille absolu pour entendre des notes dans des crissements de feuilles mortes ou des sons de cailloux qui devalent une falaise) dans ma musique , qui elle est plus que tonale

En général il n'y a pas de soucis à jouer de superposition, et j'ai rarement des soucis à ajouter un son que tu appelle "inharmoniques" par dessus des harmonies riches ... par contre je passe souvent ses sons dans des resonators pour justement leur donner une tonalité, les faire harmoniser une mélodie ou autres et ça marche très très bien.

tu peux jeter une oreille ici [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] , je pense que ça s'entend plus sur la face B (c'est une pièce sur la confluence de l'Ariège (en La) et de la Garonne (en Sol) ou les fields enregistrés à leur point de rencontre sont harmonisé via des résonators)
avatar
batchas
Grand lama
Messages : 425
Date d'inscription : 14/06/2014
Localisation : Frankreich

Re: Son malsain au modulaire

le Lun 11 Avr - 22:54
[LFSS] a écrit:Du coup, puisque ces sons sont inharmoniques, il m'est impossible de créer une mélodie qui sonnera "juste" par dessus ?
à mon avis tu prends le problème à l'envers si tu "débutes" avec la technique du sampling.
après quelques temps, années (?) tu pourras sans problème dire je veux tel bruit ici ou là et le créer en sorte - en tout cas c'est mon avis d'après mon expérience.
mais pour le moment, à mon humble avis, c'est l'inverse que tu devrais faire.
avoir une mélodie au départ et y ajouter ensuite les sons, effets, bruits samplés.
tu verras qu'ils peuvent n'avoir aucune relation entre eux si on les écoute séparement - et donc si on réfléchi trop au départ au comment du pourquoi - mais que mis ensemble, l'un sur l'autre, ils créeront l'accident sympathique ou la surprise jouissive - ou l'inverse, mais c'est ça qui est marrant Smile

il faut, encore à mon très humble avis, se libérer de la question de la gamme de note.
sauf si bien entendu on parle de samplings sur musique mélodique, genre je sais pas moi de la house (au hasard) et le "Oh ah" d'une nana qui chante, qui tombe à pic et est en harmonie avec la ligne de basse. là bien-sûr on parle d'autre chose, plus de bruit en tant que tel.
la voix, tu n'auras aucun problème à l'accorder à telle ou telle tonalité en changeant sa hauteur - je ne parle même pas d'utiliser des effets genre harmoniseurs ou toute la panoplie fait pour que je n'ai jamais utilisés, moi à part la reverb et le delay je suis totalement inculte.
le bruit, cela va être une autre histoire - comme te l'expliquent les lamas qui ont répondu - mais pour donner un conseil, vas-y au feeling. joue avec tes samples, amuse-toi, ne pense pas trop, triture et oublies les notes en partant, je le répète, d'une structure qui porter le tout.

je ne dis pas que tu ne peux pas partir d'un bruit - samplé ou pas, field rec, ton frigo qui ronfle la nuit... je dis frigo, mais ça peut être aussi ce que tu veux ton chat, ta copine - je déconne - anything... ça marchera aussi. je dis juste que d'après ce que j'ai pu comprendre de la problématique que tu énonces ici, à ta place, je partirais au début d'une structure donnée qui porte le tout, qui t'inspire, pour y ajouter, par-dessus, les bruits, samplings etc que tu auras trouvé en bidouillant - ou imaginés à l'écoute, et crées en sorte une fois que tu seras assez experimenté.

à chaque fois que j'essaie d'aider et de partager d'après mon expérience perso quelque chose que j'estime connaitre bien pour l'avoir pratiqué longtemps, je m'aperçoie que c'est pas évident du tout!
en fait ce doit être pour cette raison que je préfère faire une video vite faite que d'essayer d'expliquer avec des mots.
donc je peux conseiller par ex. de poster un enregistrements, un passage, une vidéo quelque chose qui permette d'aider plus concrètement. ce serait mon conseil ici.
si j'entends ou vois, perso je suis capable non seulement d'aider plus efficacement, mais surtout d'expliquer, de rendre plus compréhensible ou d'orienter dans la bonen direction pour élargir le débat.
là je ne sais même pas de quel genre de zique on parle et je réponds en fonction de mon expérience avec une zique spécifique en tête, au risque d'être totalement à côté de la plaque avec ma réponse et, de fait, faire le contraire d'aider...

voilà, c'était le petit roman du matin (grasse matinée enfin, ça faisait des lustres!!!!).
Laurent G.
Petit lama
Messages : 88
Date d'inscription : 21/04/2012

Re: Son malsain au modulaire

le Mar 12 Avr - 11:26
J'ai trouvé ça aujourd'hui. Je me suis dit que ça pouvait t'intéresser.

Contenu sponsorisé

Re: Son malsain au modulaire

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum