Synthé-modulaire
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Synthé-modulaire

Quelques lamas, sur la cordillère des ondes
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 [interview] Dan Snazelle - Snazzy FX

Aller en bas 
AuteurMessage
ikkini
Modérateur
ikkini

Messages : 2851
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 42
Localisation : Angers

[interview] Dan Snazelle - Snazzy FX Empty
MessageSujet: [interview] Dan Snazelle - Snazzy FX   [interview] Dan Snazelle - Snazzy FX EmptyJeu 13 Juin - 23:22

Impossible de louper un module Snazzy FX dans une configuration, de la couleur des modules à la singularité des circuits, Dan Snazelle a créé une palette de modules à la personnalité très marquée. Il nous parle ici de son parcours, des ses influences et de ses modules que je vous recommande très fortement d’essayer !


Peux-tu nous dire quand et comment tu as découvert les synthés modulaires ?


Et bien, j’ai commencé comme guitariste (comme la plupart des gens !) quand j’étais très très jeune. J’ai joué dans mon premier groupe à l’âge de 11 ans, on faisait principalement des reprises de R.E.M. et des Cure (d’ailleurs l’usage que faisaient les Cure des synthés était quelque chose de très nouveau pour moi).
Vers 14-15 ans j’ai découvert les musiques psychédéliques et shoegaze avec des groupes comme Ride ou Spacemen 3. À chaque étape de ma découverte musicale j’explorai de nouvelles sonorités. À 17 ans, j’ai acheté un Micromoog dans un sale état à un vide grenier et un bon ami m’a donné un sampler Prophet et un petit séquenceur. Ma passion pour les synthés était née.
Je me suis vraiment plongé dans la synthèse analogique vers 1996 quand mon ami John, qui était dans mon groupe Bill Ding, me donna un superbe Yamaha CS-15. C’était mon premier synthé avec des entrées CV et deux filtres. Il m’a fait découvrir tout un tas de possibilités. Et à partir de 1997 je me suis plongé dans les possibilités offerte par la drum’n’bass puis la techno. J’avais autant de synthés vintage et de séquenceurs que possible.
Mais voici le point intéressant, il m’aura fallu encore 10 ans pour trouver l’argent, les compétences et les connaissances pour me lancer dans le modulaire. Je crois que ça en dit beaucoup sur où nous en sommes maintenant avec les synthés modulaires ! Qu’aujourd’hui, tout le monde peut en trouver un et s’offrir de quoi débuter. Dans les années 90 c’était bien plus compliqué. Même si les synthés vintage étaient bien moins chers, je n’ai jamais vu ou entendu un synthé modulaire avant les années 2000 !
Pour résumer, j’ai arrêté de fumer en 2007 après 15 ans de cigarette. J’avais donc besoin de quelque chose sur lequel me concentrer. Je suis allé à Radio Shack et j’ai acheté plein de composants et j’ai commencé à apprendre à construire des machines à bruit. Au bout de 6 mois, j’avais un tout petit système modulaire DIY ! J’utilisais internet pour apprendre d’avantage et parfois j’allais à la rencontre de personnes qui avaient des vrais systèmes issus du commerce !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Tu as commencé par créer des pédales d’effets très originales, qu’est-ce qui t’a amené à créer des modules Eurorack ?


Quand j’ai commencé Snazzy FX, le modulaire faisait déjà parti du projet, mais il me semblait plus pertinent de commencer par des pédales d’effet avant de sortir mes premiers modules.
Pendant tout ce temps, je fabriquais des modules pour mon propre système, les pédales étaient un moyen d’appliquer ces concepts et de les partager plus facilement, et tout particulièrement la [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

Tes modules ont une personnalité forte, ils ne semblent pas destinés à tout le monde, est-ce que je me trompe ?


Et bien, je pense que si on créé les choses avec conviction, les gens pourront le comprendre. Je sais que mes modules sortent des sentiers battus, mais ils sont très musicaux. Ils ont été créés pour explorer et composer. Je suis convaincu que la plupart des gens les aimeront s’ils passent du temps avec. Il est vrai que les fonctions et les possibilités que je développe ne sont pas les plus répandues, mais pour moi c’est le but du modulaire de nous donner de nouveaux outils puissants pour aller plus loin. Donc j’essaye juste d’enrichir le champ des possibles. Je veux que chacune de mes créations soit unique ou intéressante. Et il y a déjà tant de gens talentueux qui créent de superbes VCOs ou filtres que je préfère me concentrer sur des choses qui n’existent pas encore ! Parlons du [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], je crois que c’est un module que tout le monde devrait essayer, il permet tellement de choses ! Et le Dronebank, il sonne tellement bien !!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Snazzy FX porte une identité très forte, te sens-tu plus artiste ou développeur au sein de cette société ?


Je me considère réellement comme un artiste. Je mets beaucoup de ma façon de penser dans chaque projet et je crée toujours mes circuits avec les enceintes allumées. Je pense également à l’aspect visuel dès le premier jour de développement. Et toute l’éthique de la société peut se comparer à un projet artistique. Je ne crée par le graphisme moi-même, mais j’ai toujours de longues discussion avec Jason qui crée ceux-ci et tout ce à quoi j’ai pensé doit être présent dans le produit final.

Peux-tu nous parler un peu de tes derniers modules (Dronebank, Chaos Brother et Wow & Flutter) ? As-tu prévu de nouveux projets pour 2013 ?


Le Chaos Brother est ma vision du Chaos, car même s’il existe déjà beaucoup de circuits sur ce principe, ça reste quelque chose qui m’excite particulièrement. Je suis convaincu que les systèmes non linéaires offrent des contrôles et des rythmes vraiment uniques, très différents de ce que vous offrent de simples LFO. Et pour moi, le modulaire tient aux modulations en actions. C’est donc la suite du Dreamboat mais avec plus de contrôle et une palette plus large, il peut être agressif ou doux et les Gates chaotiques sont vraiment bien étudiés. Il vous offre de très chouettes triggers pour contrôler vos modules qui nécessitent une horloge et vous ne retomberez jamais sur une grille en 4/4.
Il n’y a pas des milliers de choses à dire sur le Dronebank, si vous aimez les drones de belles formes d’ondes mouvantes et vibrantes, c’est un module pour vous ! Plus sérieusement, c’est un compagnon idéal pour l’improvisation ou pour créer de belles textures. Ce n’est pas un module contrôlable en CV, mais ce n’est pas une obligation (certains modules Buchla n’ont pas d’entrées CV) c’est une idée toute simple mais qui sonne vraiment bien et vous permet d’utiliser un seul et unique module pour utiliser 5 oscillateurs plutôt que de patcher 5 VCOs dès que vous voulez un drone. Je l’utilise sur presque tous mes morceaux.
Le Wow & Flutter est en fait une nouvelle version de ce que j’avais créé en pédale d’effet qui était un delay à bande assez caoutchouteux, mais comme si la bande se faisait manger ! Plus sérieusement, je recevais des messages de personnes qui me disaient que cette pédale leur donnait l’impression qu’il s’agissait d’un vrai écho à bande ! Ce qui est formidable ! Car non seulement il y a cet effet de modulation de pitch, mais il est surtout très musical, ni violent, ni granuleux, mais très très doux. Il dispose également d’un feedback qui part en auto-oscillation, plein d’entrées CV et il dispose même d’un envelope follower ! Vous pouvez aller très loin avec ce module !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Cet été nous sortons une nouvelle version du module à tout faire le Ardcore !!! Youpi !!! Et nous sortons un extension pour lui, qui sera également compatible avec les Ardcore première génération.
Cette extension vous offre 8 sorties gate, deux entrées bipolaires CV/audio avec atténuateurs, deux sorties PWM (pin 11 et 13) afin de pouvoir utiliser le module de manière bi-timbrale. Il y aura également un bouton de reset pour les multi-sketches ainsi qu’une connectique ISP pour ceux qui veulent aller encore plus loin.
Je travaille également sur un module qui devrait sortir prochainement à base d’ondes radio courtes et sur le Major General Percussion module !
Et enfin, en pédales, le nouveau Wow & Flutter (complètement redessiné) et le Divine Hammer !
2013 aura été une année bien chargée !!!

Quelles sont tes sources d’inspiration ?


Wahou ! Beaucoup de choses !
Le café, mes enfants, ma femme, le rock’n’roll, le jazz, la techno, le sexe, la fiction, l’Histoire, le sommeil, les rêves, la guitare, mon modulaire, les vieux livres d’électronique, les vieux documentaires, des tonnes de schémas, l’art, l’improvisation, le danger, être fauché, faire de l’argent, la vie et la mort, faire la vaisselle, vieillir.

Merci !


Merci à toi ! Et aux lecteurs : donnez une chance aux modules Snazzy FX ! On est là pour vous servir et vous aider à découvrir de nouveaux champs sonores !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ikkini.net
eole
Lama-mia !
eole

Messages : 694
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 42

[interview] Dan Snazelle - Snazzy FX Empty
MessageSujet: Re: [interview] Dan Snazelle - Snazzy FX   [interview] Dan Snazelle - Snazzy FX EmptyJeu 20 Juin - 7:27

miam, le module à ondes courtes... ça me fait envie Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://elytres.net
 
[interview] Dan Snazelle - Snazzy FX
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Synthé-modulaire :: Théories et Ressources :: Documents multimédias-
Sauter vers: